Les Bourses européennes en timide hausse à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes progressent timidement à mi-séance jeudi et Wall Street est attendue stable ou en légère hausse, dans des marchés focalisés sur les négociations de dernière minute aux Etats-Unis pour tenter d'éviter le "mur budgétaire".

"L'espoir d'un accord de dernière minute est toujours là, sinon nous sommes bons pour un mouvement de correction en janvier. Les investisseurs ont déjà intégré un accord dans les cours. Sans cela, le marché ne peut pas rester à ses niveaux actuels", déclare un trader parisien.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,47% à 3.669,94 points vers 11h20 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,3% et à Londres, le FTSE grignote 0,2%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 avance de 0,4%, en hausse d'environ 15% depuis le début de l'année.

Les futures sur indices new-yorkais évoluent entre -0,03% à +0,13%.

En Europe, les valeurs cycliques, notamment liées aux matières premières (+1,36%), arrivent en tête des hausses, portées par de bons indicateurs chinois.

Ailleurs, Bankia chute de près de 14%. Le fonds de restructuration bancaire espagnol (Frob) lui a donné une valorisation négative de 4,2 milliards d'euros.

Clariant prend 3,5%. Le suisse a cédé ses activités de produits chimiques pour le traitement du textile, ses spécialités papetières et ses activités d'émulsions à SK Capital, pour 502 millions de francs suisses (415 millions d'euros).

Sur le marché des changes, le yen reste faible, à 85,77 pour un dollar, après être tombé à plus bas de plus de deux ans de 85,87, et un creux de 16 mois contre l'euro, dans la perspective d'une politique monétaire agressive pour tenter de sortir le Japon de 15 ans de déflation.

L'euro progresse face à la devise américaine, autour de 1,3265 dollar, en hausse de 0,3%.

Sur le marché obligataire, le Bund allemand manque de direction en attendant des indications sur l'avancée des négociations budgétaires outre-Atlantique.

Le Brent est retombé sous les 111 dollars le baril, les incertitudes sur le budget américain l'emportant sur les bons indicateurs chinois et l'espoir que la volonté du nouveau Premier ministre nippon de lutter contre la déflation ait un impact positif sur la demande de pétrole.

Les investisseurs attendent les chiffres des stocks de l'Institut américain du Pétrole.

Juliette Rouillon pour le service français


click here for restriction
©2014 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Sur L'Argent & Vous
Forums
Valeurs les plus actives
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 10
  • CAC 40Acitivité: 7
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 5
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 4
  • AuplataAcitivité: 3
  • Groupe PartoucheAcitivité: 3
  • ArevaAcitivité: 3
Sujets à la une
  • Les médias appelés à écarter Eric Zemmour 51
  • Vladimir Poutine assure que l'économie russe va se redresser 12
  • Clôture Paris : énorme rebond du CAC40, séance d'euphorie après la Fed ! 4
  • bon alors c'est bull finalement ! 27
  • Tous les forums
  • Hiscox, expert de l’assurance professionnelle
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
Hiscox
Partenaires