Accueil > Actualités » Reuters » Consultation

Le 2eme trimestre démarre sur les chapeaux de roue dans la zone euro

Le 2eme trimestre démarre sur les chapeaux de roue dans la zone euro

Le 2eme trimestre démarre sur les chapeaux de roue dans la zone euro
Crédit photo © Reuters

PARIS/LONDRES/FRANCFORT (Reuters) - L'économie de la zone euro a entamé le deuxième trimestre avec une croissance forte et durable, suivant les données préliminaires de l'enquête mensuelle de l'institut Markit publiée vendredi.

L'indice PMI composite IHS Markit est ressorti à 56,7 en avril, en version flash, contre 56,4 en mars, au plus haut depuis avril 2011. Au-dessus de 50, cet indice témoigne d'une croissance de l'activité, et d'une contraction dans le cas contraire.

Le consensus Reuters donnait l'indice à 56,3. L'estimation la plus haute égale l'indice flash publié.

"La vigueur de la croissance nous a surpris au premier trimestre et là c'est encore mieux", commente Chris Williamson, économiste en chef d'IHS Markit. "C'est une bonne perspective pour l'ensemble de l'année; le redressement semble solidement établi. Avec de tels chiffres, on va commencer à revoir les prévisions à la hausse".

Ces données PMI, pour autant qu'elles tiennent dans la durée, laissent présager une croissance de 0,7% au deuxième trimestre, bien supérieure à celle de 0,4% figurant jeudi dans une enquête Reuters, a ajouté Williamson.

Un sous-indice mesurant les affaires nouvelles n'a fléchi qu'à 55,8 contre un pic de six ans de 56,2 en mars.

L'indice PMI des services a progressé à 56,2, un pic de six ans là encore, contre 56,0 en mars. Le consensus Reuters anticipait une stagnation. Le sous-indice de l'emploi est resté vigoureux, étant stable à 54,4, au plus haut depuis novembre 2007.

L'indice PMI manufacturier a inscrit lui aussi un plus haut de six ans, de 56,8 en avril contre 56,2, dépassant toutes les estimations du consensus Reuters. Le sous-indice de la production est monté à 58,0 contre 57,5, au plus haut depuis avril 2011.

Le sous-indice de la production future a progressé à 66,9 contre 66,6, égalant le record de janvier.

(Service économique)


click here for restriction
©2017 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !