Accueil > Actualités » Reuters » Consultation

La France et l'Irlande frustrées par la lenteur du Brexit

La France et l'Irlande frustrées par la lenteur du Brexit

La France et l'Irlande frustrées par la lenteur du Brexit
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La France et l'Irlande ont exprimé jeudi leur frustration à l'égard du gouvernement britannique, auquel Paris et Dublin reprochent de prendre trop de temps pour définir sa position sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (Brexit).

Le Royaume-Uni est l'un des principaux partenaires commerciaux des deux pays.

"L'Union européenne est prête à la négociation. Nous sommes dans les starting blocks. Il faut partir sur des bases claires", a déclaré le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, lors d'une conférence de presse commune avec son homologue irlandais, Charles Flanagan.

"Si les bases sont claires, alors on aura une bonne négociation", a-t-il ajouté. "Ce qui est important, c'est la clarté de la position. Il n'y a pas eu suffisamment de clarté."

Le Premier ministre britannique, Theresa May, a promis d'invoquer d'ici fin mars l'article 50 du traité européen, pour déclencher formellement deux ans de discussions sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Mais elle n'a encore précisé les objectifs précis que poursuivrait Londres lors de ces tractations.

"Cela fait maintenant plus de cinq mois, depuis que le peuple britannique a pris sa décision (lors d'un référendum en juin) et il est important que nous clarifions les choses et connaissions précisément les projets britanniques", a renchéri Charles Flanagan, qui a souhaité que cette clarification intervienne dans les quelques semaines à venir.

(John Irish, version française Emmanuel Jarry)


click here for restriction
©2017 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !