L'UE approuve la restructuration des banques espagnoles

par Foo Yun Chee et Sonya Dowsett

BRUXELLES/MADRID (Reuters) - La Commission européenne a donné mercredi son feu vert à la restructuration par l'Espagne de ses quatre banques en difficulté qui ont été nationalisées, ouvrant la voie au déblocage par la zone euro d'une aide de près de 40 milliards d'euros au secteur bancaire espagnol.

Cette annonce pose les bases de l'un des plans de restructuration les plus ambitieux du secteur bancaire européen imposé par la Commission européenne depuis le début de la crise financière qui a débuté mi-2007 avec, en Europe.

Le feu vert ouvre la voie au déblocage de fonds du Mécanisme européen de stabilité (MES). En juin, Madrid a obtenu pour son secteur bancaire la promesse d'une enveloppe d'aide pouvant aller jusqu'à 100 milliards d'euros provenant du MES.

"Notre objectif est de restaurer la viabilité des banques qui reçoivent de l'aide afin qu'elles puissent fonctionner sans soutien public à l'avenir", a déclaré le commissaire à la Concurrence, Joaquin Almunia.

Bankia, NCG Banco, Catalynya Banc et Banco de Valencia ont été reprises par l'Etat espagnol après avoir été emportées par l'éclatement de la bulle immobilière qui a plongé le pays dans la récession.

Le plus petit des quatre établissements, Banco de Valencia, sera cédé à Caixabank pour un euro symbolique, tandis que les trois autres devront réduire leur bilan de plus de 60% sur les cinq prochaines années.

Au terme de ces cinq ans, l'Etat devra soit vendre NCG Banco et Catalunya Banc, soit les liquider.

Dans l'intervalle, ces banques seront amenées à réduire leurs réseaux d'agences dans une proportion pouvant aller jusqu'à 50%, une décision susceptible de déboucher sur des milliers de suppressions d'emplois dans le pays.

BANKIA SUPPRIME 6.000 EMPLOIS

Bankia, la plus importante d'entre elles, a annoncé qu'elle avait pour objectif de retrouver une situation bénéficiaire l'an prochain à la suite de la restructuration, qui passera par des cessions d'actifs d'environ 50 milliards d'euros et la perte de 6.000 emplois.

La banque a d'ores et déjà annoncé mercredi la mise en vente de sa filiale à Miami et de sa participation de près de 15% dans l'assureur Mapfre.

Bankia, issue de la fusion de sept caisses d'épargne en 2010, a précisé que les détenteurs de dette hybride contribueraient à hauteur de 4,8 milliards d'euros à la recapitalisation, via les pertes induites par la conversion de leurs titres en actions.

La Commission européenne a précisé que, s'agissant de l'ensemble des banques, le coût total pour les détenteurs d'obligations hybrides et subordonnées serait d'environ 10 milliards d'euros.

Beaucoup de ces détenteurs ne sont autres que des particuliers clients des banques qui accusent celles-ci de les avoir incités à acheter des produits financiers complexes plutôt que de leur ouvrir des comptes d'épargne à taux fixe.

La CE a souligné qu'elle veillerait à ce que les banques n'utilisent pas plus que nécessaire l'argent du contribuable et ne retournent pas à des pratiques commerciales contestables.

L'exécutif européen prendra une décision sur les autres banques espagnoles en difficulté le 20 décembre.

Juliette Rouillon et Véronique Tison pour le service français, édité par Dominique Rodriguez


click here for restriction
©2014 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Alcatel-LucentAcitivité: 10
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 10
  • ArchosAcitivité: 8
  • Dow Jones IndustrialAcitivité: 8
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 6
  • CAC 40Acitivité: 6
  • GaussinAcitivité: 6
Sujets à la une
  • L'avion d'Air Algérie s'est écrasé 29
  • Préouverture Paris : un déluge de publications 9
  • SMTPC : résultat net semestriel de 5,8 ME 5
  • Technip : le groupe relève ses objectifs et affiche sa sérénité 3
  • Tous les forums
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
  • Fortuneo : Banque en ligne moins chère
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Binck
Partenaires