L'UE approuve la restructuration des banques espagnoles

par Foo Yun Chee et Robin Emmott

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a donné mercredi son feu vert à la restructuration par l'Espagne de ses quatre banques en difficulté qui ont été nationalisées, ouvrant la voie au déblocage par la zone euro d'une aide de près de 40 milliards d'euros au secteur bancaire espagnol.

Bankia, Banco de Valencia, Novagalicia Banco et CatalunyaCaixa auront besoin de 37 milliards d'euros de recapitalisation et les détenteurs d'obligations devront encaisser des pertes, a déclaré Joaquin Almunia, commissaire européen à la Concurrence.

Ce feu vert ouvre la voie au déblocage de fonds du Mécanisme européen de stabilité (MES) et pourrait marquer un tournant dans la crise bancaire qui a plongé l'Espagne dans la récession à la suite de l'éclatement d'une bulle immobilière. Madrid a obtenu en juin pour son secteur bancaire une enveloppe d'aide pouvant aller jusqu'à 100 milliards d'euros provenant du MES.

Cette annonce pose les bases de l'un des plans de restructuration les plus ambitieux du secteur bancaire européen imposé par la Commission européenne depuis le début de la crise financière qui a débuté mi-2007.

"ÉTAPE IMPORTANTE"

"L'approbation de la restructuration (des quatre banques) est une étape importante de l'application du protocole d'accord entre les pays de la zone euro et l'Espagne", a déclaré Joaquin Almunia en référence au plan de sauvetage des banques ibériques.

"Ce que nous avons approuvé aujourd'hui signifie que les fonds du Mécanisme européen de stabilité peuvent être débloqués", a-t-il ajouté. "Le montant total adopté aujourd'hui est de 37 milliards d'euros."

Le Fonds de restructuration des banques espagnoles (Frob) avait annoncé mardi que ces plans avaient été approuvés par la Banque d'Espagne.

La Commission européenne a confirmé mercredi que Banco de Valencia allait être vendue et absorbée par Caixabank, et a précisé que les trois autres établissements allaient devoir réduire leur bilan de plus de 60% sur cinq ans.

Les banques nationalisées seront amenées à réduire leurs réseaux d'agences dans une proportion pouvant aller jusqu'à 50%, a indiqué Joaquin Almunia, une décision susceptible de déboucher sur des milliers de suppressions d'emplois dans le pays.

La Commission a précisé qu'elle prendrait une décision concernant d'autres banques espagnoles le 20 décembre.

La cotation en Bourse de Bankia et Banco de Valencia est suspendue depuis l'ouverture du marché mercredi matin.

Bankia a annoncé qu'elle avait pour objectif de retrouver une situation bénéficiaire l'an prochain à la suite de la restructuration, qui devrait coûter environ 6.000 emplois et l'amener à réduire le montant de ses actifs de 50 milliards d'euros.

Les actionnaires de la banque contribueront à hauteur de 10,7 milliards d'euros à la recapitalisation.

Bankia va réduire le nombre de ses agences de 39% et s'alléger de 50 milliards d'euros d'actifs via un transfert à la "bad bank" - la structure de défaisance mise en place pour assainir le bilan des banques espagnoles -, la cession de participations et la réduction du montant des crédits accordés.

Elle vise un bénéfice net de 1,2 milliard d'euros en 2015 et ne versera pas de dividende jusqu'en 2014.

Bankia prévoit une perte de 19 milliards d'euros en 2012.

Avec Sonya Dowsett à Madrid, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Dominique Rodriguez


click here for restriction
©2014 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Sur L'Argent & Vous
Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 10
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 8
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 4
  • AuplataAcitivité: 3
  • BelvedereAcitivité: 3
  • AlstomAcitivité: 2
Sujets à la une
  • "L'Europe n'est pas dans un risque de déflation", selon Pierre Moscovici 11
  • Le maire FN de Hayange, Fabien Engelmann, inéligible pour un an 28
  • La chaîne iTELE supprime son émission de débat avec Eric Zemmour 136
  • La BCE alerte sur une possible inflation négative en 2015 25
  • Tous les forums
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • Hiscox, expert de l’assurance professionnelle
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
Cortal Consors
Partenaires