»
»
»
Consultation

Kaplan (Fed) prône prudence et patience dans la hausse des taux

Kaplan (Fed) prône prudence et patience dans la hausse des taux

Crédit photo © Reuters

LUBBOCK, Texas (Reuters) - L'évolution récente des marchés financiers reflète les faiblesses de l'économie américaine et doit inciter la Réserve fédérale à être "très patiente et pertinente" quant à l'opportunité de relever de nouveau les taux d'intérêt, a déclaré jeudi Robert Kaplan, le président de la Fed de Dallas.

Déjà connu pour être favorable à une gestion prudente de la politique monétaire, il a souligné dans un discours suivi d'une conférence de presse sa préoccupation après une série de chiffres inférieurs aux attentes sur l'inflation aux Etats-Unis, ajoutant souhaiter disposer de preuves d'un rebond des prix "à moyen terme" avant de se prononcer pour une nouvelle hausse de taux.

Le compte rendu de la réunion de politique monétaire de juillet, publié mercredi, a montré que les responsables de la Fed étaient divisés en deux camps, l'un jugeant que la faiblesse de l'inflation n'est que temporaire et ne doit pas remettre en cause la remontée des taux tandis que l'autre, dont fait partie Robert Kaplan, prône une pause.

"Il ne fait aucun doute que l'inversion et l'aplatissement de la courbe (des rendements) est le reflet d'un problème économique", a déclaré jeudi Robert Kaplan, qui dispose d'un droit de vote cette année au Federal Open Market Committee (FOMC), le comité de politique monétaire américain.

Certains investisseurs jugent les rendements obligataires inhabituellement bas alors que la Fed a déjà annoncé trois hausses de taux depuis décembre. Mais les avis divergent sur la signification de ce décalage, qui peut être perçue comme le signe annonciateur d'une dégradation de la situation économique ou simplement comme la conséquence d'une croissance plus forte qu'attendu dans la zone euro et d'autres régions.

Le rendement des emprunts d'Etat américains à dix ans avoisine actuellement 2,2%.

INTERROGATIONS SUR LES RENDEMENTS ET L'INFLATION

"Je suis sensible à ce fait (...) et je crois que nous devons être très patients et pertinents lors des prochaines décisions sur le taux des fonds fédéraux. C'est ce que cela m'inspire", a ajouté Robert Kaplan.

Les actions américaines, sensibles aux déclarations des responsables de la Fed sur les marchés financiers, ont brièvement réduit leurs pertes après ses déclarations.

Alors que les prévisions de la Fed intègrent une hausse de taux supplémentaire d'ici la fin de l'année, les marchés n'estiment la probabilité d'un tel relèvement qu'à 40% environ.

"Nous devons être prudents lors de nos prochaines décisions" a ajouté Robert Kaplan lors d'un déjeuner organisé par la Chambre de commerce de Lubbock, au Texas.

Mercredi, son homologue de la Fed de Cleveland, Loretta Meister, a défendu la position opposée dans le débat interne à la banque centrale.

"Je m'attends à ce que les rendements longs remontent au fur et à mesure que nous poursuivons cette stratégie de retrait progressif du soutien monétaire", a-t-elle dit dans un entretien à Reuters. "Je ne crois pas que le fait que les taux obligataires longs soient bas signifient que nous nous dirigeons vers une récession."

Le taux d'inflation qui sert de référence à la Fed affiche actuellement une hausse de 1,5% en rythme annuel, alors que la banque centrale vise un niveau de 2%.

Robert Kaplan a déclaré à la presse: "Je n'ai pas besoin d'être sûr que nous atteindrons cet objectif à court terme. Je veux simplement avoir la preuve, ou la conviction, que nous atteindrons cet objectif à moyen terme."

(Jonathan Spicer; Marc Angrand pouyr le service français)


click here for restriction
©2017 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com