EasyJet double son dividende dans un secteur à la peine

LONDRES (Reuters) - La compagnie aérienne britannique easyJet a multiplié son dividende par deux à la suite de résultats annuels en forte hausse, qui reflètent la tendance du groupe à prendre des parts de marché à ses concurrents européens et celle des voyageurs à choisir des vols "low-cost" pour leurs vacances de fin d'été.

Cette santé insolente contraste avec les difficultés de ses concurrents, affectés par la hausse du prix du carburant, la baisse de la confiance des ménages et la crise de la zone euro. Certains d'entre eux ont supprimé des vols cette année, ouvrant des brèches que les "low-cost" ont vite fait de combler.

Iberia, filiale espagnole d'IAG, a annoncé ce mois-ci un projet de réduction de près d'un quart de ses effectifs et une rationalisation de son réseau, tandis que Lufthansa a accentué ses réductions de coûts pour compenser la hausse des prix du carburant et une croissance limitée du marché du transport aérien.

"En regard des difficultés auxquelles le secteur est confronté, illustrées notamment par la récente annonce d'Iberia, easyJet a très bien tiré son épingle du jeu", dit Richard Hunter, responsable des actions chez Hargreaves Lansdown.

L'action easyJet - qui a pris 80% depuis le début de l'année, alors que son indice FTSE 250 a progressé de 17% - grimpait de 5,59% à 689 pence vers 11h40, valorisant la société autour de 2,75 milliards de livres (3,42 milliards d'euros). L'indice des valeurs européennes des loisirs et du transport aérien gagnait 1,36%, en tête des hausses en Europe.

La deuxième compagnie à bas prix européenne, après Ryanair, a annoncé mardi une hausse de 28% de son bénéfice annuel 2011-2012 à la faveur d'un bond en avant de la demande en fin d'été.

Le groupe britannique a dégagé sur l'exercice clos au 30 septembre un bénéfice imposable de 317 millions de livres (396 millions d'euros), sur un chiffre d'affaires annuel en progression de 11,6% à 3,85 milliards de livres.

En conséquence, EasyJet va plus que doubler son dividende, à 21,50 pence par action, contre 10,50 l'an dernier, et a annoncé vouloir relever son taux de distribution aux actionnaires d'un cinquième à un tiers de son bénéfice après impôts.

Le transporteur, première compagnie de l'aéroport de Gatwick, à Londres, a transporté 58,4 millions de passagers (+7,1%) sur l'exercice et le coefficient d'occupation de ses actions a progressé de 1,4 point de pourcentage, à 88,7%.

Rhys Jones, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten


click here for restriction
©2014 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • ArchosAcitivité: 10
  • AppleAcitivité: 7
  • Delta DroneAcitivité: 7
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 6
  • Club MedAcitivité: 6
  • Air France KLMAcitivité: 5
  • ArevaAcitivité: 5
Sujets à la une
  • "Indécente", la grève chez Air France, estime Laurent Berger 61
  • Les recettes du Medef pour créer 1 million d'emplois ! 50
  • Quelles entreprises embauchent le plus en France ? 7
  • L'OCDE révise ses prévisions en baisse et interpelle la BCE 19
  • Tous les forums
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Fortuneo : Banque en ligne moins chère
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
Cortal Consors