Danone rassure sur ses marges, la Chine pèse sur les ventes

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Danone a confirmé ses objectifs annuels après un ralentissement plus marqué qu'attendu de la croissance organique de son chiffre d'affaires au troisième trimestre du fait des déstockages initiés en Chine sur ses divisions "eaux" et "nutrition infantile".

Prévenant que le contexte macroéconomique "restera globalement volatil et incertain", le groupe agroalimentaire a maintenu ses objectifs annuels d'une croissance de ses ventes comprise entre 3 et 5% et d'une hausse de sa marge opérationnelle entre 50 et 60 points de base.

Lors d'une conférence avec des analystes, la directrice financière, Cécile Cabanis, a précisé que l'augmentation du chiffre d'affaires serait dans le bas de la fourchette mais que le groupe pourrait atteindre le haut de ses prévisions s'agissant de la marge.

"C'est un point positif qui a entraîné un rattrapage du titre", commente Virginie Roumage (Bryan Garnier). L'analyste est "neutre" sur la valeur car, dit-elle, l'impact du déstockage en Chine sur les eaux et la nutrition infantile "devrait continuer de se voir au quatrième trimestre".

Après une ouverture en baisse de près de 2%, l'action Danone gagnait 0,25% à 63,95 euros à 12h30. Dans le même temps, l'indice CAC 40 s'adjugeait 1,19% et l'indice européen Stoxx de l'alimentation/boissons 0,67%.

PRODUITS LAITIERS FRAIS: STABILISATION CONFIRMEE EN EUROPE

Le groupe a dit qu'en Chine la transition de Mizone, sa marque d'eau énergisante, "devrait se prolonger" après les déstockages des distributeurs en réponse au ralentissement du marché des boissons sans alcool.

Cécile Cabanis a précisé que cette transition devrait encore durer quelques trimestres.

"Alors que la Chine est en transition, créant de la volatilité à court terme et impactant négativement la croissance de nos ventes au troisième trimestre, nous avons continué à construire un solide plan de croissance", a déclaré Emmanuel Faber, directeur général de Danone, cité dans un communiqué.

Au total, le chiffre d'affaires trimestriel est ressorti à 5.537 millions d'euros sur la période juin-septembre, à comparer à un consensus Inquiry Financial réalisé pour Thomson Reuters de 5.562 millions.

La croissance organique ressort de 2,1%, contre +2,2% attendus selon un consensus d'analystes réalisé pour la société elle-même.

Dans les "eaux" les ventes ont baissé de 0,1% en données comparables à 1.237 millions d'euros tandis que celles de la "nutrition infantile" ont augmenté de seulement 1,7% à 1.204 millions d'euros.

Les produits laitiers frais, principale division du groupe, affichent quant à eux une croissance des ventes de 2,2% au troisième trimestre en données comparables, à 2.682 millions d'euros.

Dans cette division, Danone dit avoir continué de progresser dans son plan de transformation de sorte que le groupe a réitéré son objectif de stabilisation de ses ventes en Europe en 2016.

(Edité par Marc Joanny)


click here for restriction
©2016 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 10
  • Marie Brizard Wine and Spirits (ex-Belvedere)Acitivité: 7
  • SoitecAcitivité: 7
  • Solocal GroupAcitivité: 7
  • Veolia EnvironnementAcitivité: 7
  • AlstomAcitivité: 5
  • CAC 40Acitivité: 5
Sujets à la une
  • Accélération des créations d'emplois au troisième trimestre 16
  • Un bénéfice pour Soitec au premier semestre 20
  • Valls présentera son programme en janvier 7
  • Time choisit Trump comme personnalité de l'année, "pour le meilleur ou pour le pire"... 3
  • Tous les forums
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Alvexo – L’excellence du trading en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Binck
Partenaires