Coupe de France: Marseille éliminé par Quevilly en quart

CAEN (Reuters) - L'Olympique de Marseille a disparu sans gloire de la Coupe de France mardi en s'inclinant 3-2 après prolongations face à Quevilly (National) en quarts de finale.

Les Marseillais, qui n'ont plus gagné un match depuis près d'un mois, enregistrent leur septième défaite consécutive, toutes compétitions confondues, même s'ils sont toujours en course en quart de finale de la Ligue des champions.

Face à des Normands combatifs et solides en défense, Marseille s'est montré lent et sans ressort, à l'exception de Loïc Rémy et d'Andre Ayew qui, entrés en cours de rencontre, ont failli arracher la décision.

Pour Quevilly, il s'agit d'un nouvelle page glorieuse écrite de l'histoire de leur relation si particulière avec la Coupe, dont ils ont été finalistes en 1927 et demi-finalistes en 1968 et en 2010.

Il y a deux ans, le club de la banlieue de Rouen avait frôlé la finale, éliminé sur le plus petit des écarts par le Paris Saint-Germain (1-0).

Les Marseillais, qui restaient sur six défaites consécutives, dont cinq en championnat, se sont faits surprendre d'entrée sur un bon mouvement des Normands.

Une remise de la tête de Joris Colinet parvenait à Julien Valero. L'avant-centre de Quevilly reprenait de volée en première intention le ballon qui terminait sa course au fond des buts de Gennaro Bracigliano, avec l'aide du poteau (6e).

Nanti d'un but d'avance, Quevilly ne cherche pas à se recroqueviller en défense et au contraire presse haut pour tuer dans l'oeuf les rares initiatives marseillaises.

Les joueurs de Didier Deschamps, lents, empruntés et sans imagination, éprouvent les pires difficultés à créer le danger malgré le bon travail de Brandao en pivot devant.

Hormis un centre-tir de Rod Fanni dévié qui oblige le gardien Issa Coulibaly à boxer le ballon, Marseille affiche une impuissance et une passivité inquiétantes face à des amateurs enthousiastes et volontaires.

AYEW ET RÉMY DONNENT DU RYTHME

A la reprise, Deschamps tente de donner du mouvement à son équipe en faisant entrer Andre Ayew et Loïc Rémy, respectivement à la place de Charles Kaboré et de Brandao.

Les Marseillais accentuent la pression mais se heurtent à une défense normande bien organisée. Et ce sont les Quevillais qui se montrent dangereux en contre, à l'image de Pierrick Capelle, qui échoue de peu par deux fois.

A un quart d'heure de la fin, le coach marseillais procède à son troisième et dernier changement avec la sortie d'André-Pierre Gignac remplacé par Morgan Amalfitano.

Valero est bien près de doubler la mise lorsque son tir de près, dévié par Alou Diarra, frôle le poteau de Bracigliano.

Et alors que le stade d'Ornano, tout acquis à la cause des amateurs, commence à croire à l'exploit, Rémy, sur une déviation de la tête d'André Ayew, remet les deux équipes à égalité à cinq minutes de la fin du temps réglementaire.

Durant la prolongation, les Normands baissent nettement de pied et subissent la supériorité physique des Phocéens, qui ne parviennent pourtant pas à concrétiser leur domination.

Et c'est Quevilly qui crée la sensation en reprenant l'avantage par Johan-Christophe Ayina, entré en cours de jeu (111e).

L'euphorie des jaune et noir sera de courte durée. Une minute plus tard, bis repetita pour le duo Andre Ayew-Loïc Rémy, avec une nouvelle remise de la tête du premier et un tir décisif du second (118e).

Mais il était dit que Marseille devait boire le calice jusqu'à la lie puisqu'Ayina, encore lui, exploitait victorieusement une balle relâchée par Bracigliano et faisait chavirer l'enceinte bas-normande.

Les quarts de finale se poursuivent mercredi avec le Gazélec Ajaccio, un autre club de National, qui reçoit Montpellier (17h00), Valenciennes qui accueille Rennes (19h15) et Lyon qui vient défier le Paris Saint-Germain (20h50).

Pascal Liétout, édité par Guy Kerivel


click here for restriction
©2014 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Groupe PartoucheAcitivité: 10
  • GenfitAcitivité: 6
  • Air France KLMAcitivité: 5
  • CAC 40Acitivité: 5
  • BNP ParibasAcitivité: 4
  • Erytech PharmaAcitivité: 4
  • NicoxAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Alain Juppé réplique à Bernadette Chirac 39
  • Fillon veut faire "sauter les Bastilles" pour redresser la France 36
  • Le projet de budget 2015 ne convainc pas le HCFP 19
  • Fillon juge la France au bord d'un "accident financier grave" 25
  • Tous les forums
  • Hiscox, expert de l’assurance professionnelle
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
  • Fortuneo : Banque en ligne moins chère
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Hiscox