Carrefour fait mieux en France au 3e trimestre

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Carrefour a accéléré le pas au troisième trimestre grâce à une meilleure performance en France et une dynamique toujours solide au Brésil.

Les ventes du deuxième distributeur mondial ont atteint 21,78 milliards d'euros (+1,1% en données publiées), un chiffre supérieur aux 21,71 milliards du consensus réalisé par Inquiry Financial pour Reuters.

A taux de changes constants, la croissance est ressortie à 3,6% hors essence, tandis qu'à magasins comparables et hors effets calendaires elle a accéléré le pas à 3,2% (après +2,6% au deuxième trimestre).

Ces chiffres, jugés solides par les analystes, ont été salués par le marché. En Bourse, le titre Carrefour gagne 1,98% à 23,935 euros à 11h15, affichant ainsi la deuxième plus forte progression de l'indice CAC 40 (-0,15%).

En France (47% des ventes du trimestre), dans un contexte toujours difficile et marqué par d'intenses promotions, Carrefour a signé un retour à la croissance avec une progression de 1,2% en comparable (-0,9% au deuxième trimestre), alors que son concurrent Casino a vu les siennes reculer de 0,6%.

Les hypermarchés ont limité leur baisse à 1,0% en comparable (après un recul de 3,1%) malgré la faiblesse du non alimentaire, en particulier des ventes de textile qui ont pâti de la forte chaleur de l'été.

Ils ont notamment profité du lancement plus précoce de leurs promotions d'automne débutées le 6 septembre, au lieu du 20 septembre l'an dernier.

Carrefour, qui a changé le management de ses hypers en juin, entend améliorer leur offre et mieux piloter leurs promotions pour doper le trafic dans les magasins.

Par ailleurs, les supermarchés (+3,7%) et les magasins de proximité (+3,2%) ont enregistré des progressions supérieures aux attentes des analystes.

Au Brésil, son deuxième marché, Carrefour signe une performance toujours robuste (+12,4% en comparable) faisant là aussi mieux que Casino grâce à une faible exposition au segment non alimentaire, le plus touché par la crise.

Le groupe poursuit également son avance en Europe du Sud, avec une croissance de 1,0% en Espagne, son troisième marché, et de 2,2% en Italie où il récolte les fruits d'un plan de relance et où il s'attend à renouer avec l'équilibre en 2016.

Mais il reste à la peine en Chine où les ventes reculent de 7,8%. Le distributeur, qui estime que son plan de redressement devrait commencer à porter ses fruits dès cette année, envisage une possible ouverture du capital de ses activités dans le pays, à l'image de ce qu'il a fait au Brésil.

Interrogé par Reuters sur les prévisions de résultats 2016, Pierre-Jean Sivignon, directeur financier, a estimé que le consensus d'environ 2,45 milliards d'euros pour le résultat opérationnel courant du groupe était "atteignable".

Ce consensus, qui était encore de 2,50 milliards d'euros en avril, a été révisé à la baisse à 2,47 milliards en juillet et à 2,45 milliards aujourd'hui face aux difficultés du marché français.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2016 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Solocal GroupAcitivité: 10
  • CAC 40Acitivité: 8
  • AlstomAcitivité: 6
  • Veolia EnvironnementAcitivité: 6
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 4
  • CarmatAcitivité: 4
  • Eos imagingAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Les Français divisés sur le programme économique de François Fillon 54
  • Présidentielle 2017 : les Français approuvent la décision de François Hollande 41
  • US / Eco : 178.000 créations de postes en novembre 39
  • La banque publique Bpifrance perd 18,5 millions d'euros avec Viadeo 36
  • Tous les forums
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • Alvexo – L’excellence du trading en ligne
Binck
Partenaires