ATR signe la vente de 36 avions à Malaysia Airlines

BLAGNAC, Haute-Garonne (Reuters) - ATR, coentreprise entre EADS et l'italien Finmeccanica, a signé mardi avec Malaysia Airlines une commande de 36 ATR 72-600, qui devrait faire de la compagnie son deuxième plus gros client sur le marché en plein essor de l'Asie du Sud-Est.

Ce contrat, portant sur 20 appareils et 16 options pour un montant de 840 millions de dollars (environ 628 millions d'euros), intervient après un protocole d'accord signé en décembre 2012.

Malaysia Airlines, qui possède déjà 22 ATR 72-500 par le biais de ses filiales Firefly et MASWings, pourrait ainsi porter sa flotte d'ATR à 58 appareils au total, ce qui ferait le deuxième principal client du constructeur en Asie derrière l'indonésien Lion Air, dont la flotte devrait compter à terme 60 ATR.

Le premier appareil devrait être livré à Firefly en juin.

Ahmad Jauhari, directeur général de Malaysia Airlines, a indiqué à la presse lors d'une cérémonie près de Toulouse que sa compagnie et ses filiales se décideraient sur la levée des 16 options "sans doute dans les deux années à venir".

Disant disposer d'une flotte de 110 avions, il a ajouté envisager un renouvellement de son parc, notamment sur les gros porteurs.

"De toute évidence, il y a un besoin de remplacer nos gros porteurs donc nous sommes aussi en train de réévaluer notre programme gros porteurs", a-t-il fait valoir, sans indiquer de préférence entre les deux géants Boeing ou Airbus.

"Nous regarderons ce qui est disponible sur le marché et ce qui nous convient le mieux."

DÉBUT D'ANNÉE "RAISONNABLEMENT BON"

De son côté, le président exécutif d'ATR, Filippo Bagnato a souligné l'importance de l'Asie du Sud-Est pour les ventes d'ATR.

"C'est (le marché) le plus important. On a déjà une flotte de 250 avions, c'est notre marché principal", a souligné l'Italien.

Il a fait état d'un début d'année "raisonnablement bon" en terme de commandes, citant notamment le contrat obtenu en janvier avec Citilink, la filiale à bas coûts de la compagnie indonésienne Garuda, qui porte sur 25 avions avec une option sur 25 autres.

Filippo Bagnato a répété que le projet d'élargir la gamme ATR avec un nouvel appareil d'au moins 90 places était désormais entre les mains des actionnaires de l'avionneur, EADS et Finmeccanica.

Ce projet intervient au moment où les fournisseurs du secteur aéronautique sont déjà très sollicités par la hausse des rythmes de production pour faire face à la demande.

ATR estime que ce segment représentera plus d'un tiers du marché mondial des 3.400 avions régionaux d'ici 20 ans, les appareils de 70 places en constituant encore près de la moitié.

Jean Décotte, avec la contribution de Blandine Hénault à Paris, édité par Jean-Michel Bélot


click here for restriction
©2014 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Sur L'Argent & Vous
Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 10
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 8
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 4
  • AuplataAcitivité: 3
  • BelvedereAcitivité: 3
  • AlstomAcitivité: 2
Sujets à la une
  • La BCE alerte sur une possible inflation négative en 2015 18
  • La chaîne iTELE supprime son émission de débat avec Eric Zemmour 122
  • François Hollande satisfait par la croissance mais veut plus 35
  • France : les patrons de PME-ETI toujours plus pessimistes 4
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Hiscox, expert de l’assurance professionnelle
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
Bourse Direct
Partenaires