Aabar va souscrire à l'appel au marché d'UniCredit

par Paola Arosio, Gianluca Semeraro et Stanley Carvalho

MILAN/ABOU DHABI (Reuters) - Le groupe d'Abou Dhabi Aabar Investments devrait souscrire à l'augmentation de capital de 13 milliards d'euros d'UniCredit, qui s'annonce comme le plus gros appel au marché jamais lancé en Italie, a-t-on appris mercredi de trois sources proches du dossier.

Première banque italienne par les actifs, UniCredit devrait lancer l'opération le mois prochain dans le cadre du plan de restructuration élaboré par son nouvel administrateur délégué, le Français Jean-Pierre Mustier.

Elle s'est déjà assuré le soutien d'un groupe de banques prêtes à acheter les titres qui ne trouveraient pas preneur, ce que sa rivale Banca Monte dei Paschi di Siena n'était pas parvenue à faire le mois dernier avant son sauvetage par l'Etat.

Le succès de l'augmentation de capital d'UniCredit constituerait un important signe de confiance dans le système financier italien, aujourd'hui affaibli par l'accumulation des créances douteuses et une rentabilité faible.

Mustier a présenté le mois dernier un plan stratégique qui inclut la cession de 17,7 milliards d'euros de créances douteuses, la suppression de 14.000 postes et la fermeture de 944 agences d'ici la fin 2019.

L'une des trois sources proches du dossier a déclaré qu'Aabar, deuxième actionnaire de la banque italienne avec 5% du capital, avait confiance dans la stratégie du groupe et qu'il entendait maintenir sa participation. Cela impliquerait un investissement de 650 millions d'euros.

Le premier actionnaire d'UniCredit est l'américain Capital Research and Management Company, avec un peu plus de 6,7% des actions selon les données Thomson Reuters.

Aabar et UniCredit se sont refusés à tout commentaire.

Une quatrième source a déclaré mercredi qu'UniCredit devrait lancer l'augmentation de capital peu après l'approbation des comptes annuels 2016, prévue le 9 février.

UN PROJET FRANÇAIS DE PRISE DE CONTRÔLE ÉVOQUÉ

Parallèlement, deux sources ont confirmé des informations du quotidien Il Messaggero selon lesquelles la banque pourrait fixer le prix d'émission des actions nouvelles 30% à 40% en dessous du prix théorique hors droits de souscription.

Les titres seraient ainsi émis autour de 1,20 à 1,30 euro avant un regroupement de titres, ont ajouté ces sources, tout en précisant qu'aucune décision définitive n'avait été adoptée.

A la Bourse de Milan, l'action UniCredit perdait 0,75% à 2,66 euros à 14h26 GMT.

Jean-Pierre Mustier, ancien cadre dirigeant de la Société générale, a pris la tête d'UniCredit en juillet. Il a depuis lancé la vente de plusieurs actifs importants, comme la filiale polonaise Bank Pekao et le gestionnaire d'actifs Pioneer Investments, repris par le français Amundi.

La possibilité de voir UniCredit devenir une cible une fois renflouée suscite certaines inquiétudes à Rome, surtout après l'offensive menée ces derniers mois par Vivendi, qui est devenu le premier actionnaire de l'opérateur Telecom Italia puis a pris une participation importante dans Mediaset, le groupe de la famille Berlusconi.

En novembre, UniCredit et Société générale ont l'une comme l'autre refusé de commenter des rumeurs de rapprochement.

Le président de la commission du Budget à la Chambre des députés italienne, Francesco Boccia, a évoqué mercredi l'existence d'un projet français de prise de contrôle d'UniCredit.

"Il y a une volonté de rendre UniCredit française", a-t-il dit à Radio24.

L'une des sources proches du projet d'augmentation de capital d'UniCredit a déclaré qu'un accord de fusion deviendrait une possibilité une fois achevée la restructuration lancée par Mustier.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)


click here for restriction
©2017 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Artprice.comAcitivité: 10
  • CAC 40Acitivité: 7
  • EDFAcitivité: 5
  • GenfitAcitivité: 5
  • Solocal GroupAcitivité: 5
  • Erytech PharmaAcitivité: 3
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 3
Sujets à la une
  • Fillon prêt à parler avec Valls au nom du redressement du pays 22
  • La Russie s'implique dans l'élection française, dit un sénateur américain 11
  • Macron devance toujours Le Pen au premier tour 23
  • Trump va dévoiler un plan de 1.000 milliards de dollars dans les infrastructures 5
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Alvexo – L’excellence de la bourse en ligne
Bourse Direct
Partenaires