600 adolescents suivis pour radicalisation, dit Urvoas

PARIS (Reuters) - Six cents adolescents font l'objet en France d'un suivi car ils présentent des signes de radicalisation, a déclaré vendredi le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas.

Il était interrogé sur France 2 sur des informations du quotidien Le Figaro, selon lesquelles près de 2.000 mineurs ont été signalés comme radicalisés.

Il s'agit d'une "tendance lourde", a dit Jean-Jacques Urvoas, avant de préciser qu'à sa connaissance "les chiffres ne sont pas ceux-là".

"Les services de la protection judiciaire de la jeunesse suivent 600 adolescents sur lesquels nous avons des signes de radicalisation", dont quelque 150 ont été signalés par leurs parents, a-t-il ajouté.

Quatorze jeunes sont incarcérés dans ce cadre, 11 garçons et trois filles, a encore déclaré le ministre de la Justice.

La radicalisation d'un nombre croissant de mineurs et de femmes et leur participation à des actions djihadistes est une des grandes préoccupations du moment pour le gouvernement.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Emmanuel Jarry)


click here for restriction
©2016 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 10
  • Artprice.comAcitivité: 10
  • CAC 40Acitivité: 10
  • AmoebaAcitivité: 7
  • Air LiquideAcitivité: 5
  • Air France KLMAcitivité: 5
  • Dow Jones IndustrialAcitivité: 5
Sujets à la une
  • Jérôme Kerviel devra finalement verser un million d'euros à la SG 26
  • Juppé craint une guerre civile à cause de l'hystérie sur l'islam 48
  • Le Pen qualifiée pour le second tour dans tous les cas 34
  • Le "trou" de la Sécu sera résorbé en 2017, assure Marisol Touraine 21
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Bourse Direct
Partenaires