»
»
Consultation

Une lueur d'espoir pour un traitement contre l'Alzheimer

Publi-rédactionnel -- Le terme " maladie neurodégénérative " désigne toutes les maladies entraînant progressivement la mort des cellules nerveuses, ou neurones. Parmi ce type de maladie, on retrouve la maladie de Parkinson, entraînant progressivement des troubles moteurs, mais également la maladie d'Alzheimer, responsable d'une perte progressive des fonctions mentales. Concernant cette dernière, l'OMS estime à plus de 47 millions le nombre de personnes atteintes de démences dans le monde (la maladie d'Alzheimer représentant entre 60 et 70% des cas). A l'échelle nationale, la maladie d'Alzheimer touche 900 000 personnes avec 225 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année.

La maladie d'Alzheimer : Une disparition progressive des neurones

Les neurones sont des cellules nerveuses, présentes dans le cerveau et responsables de la transmission et du traitement des informations dans l'organisme. On estime que dans un cerveau humain sont présents entre 86 et 100 milliards de neurones. Un neurone est composé:
- d'un corps, ou soma, lieu où se concentrent les fonctions vitales du neurone ;
- d'un axone, qui conduit le potentiel d'action (signal) de manière centrifuge (vers d'autres neurones) ;
- de dendrites, qui conduisent le potentiel d'action de manière centripète (vers le soma) ;

C'est Aloïs Alzheimer qui fût le premier à décrire la maladie d'Alzheimer en 1907. Il identifie deux types de lésions à l'origine de cette maladie, les plaques séniles (ou plaques amyloïdes) et les dégénérescences neurofibrillaires. Ces lésions entrainent progressivement la mort des cellules nerveuses, ou neurones.

AlzProtect, l'espoir d'un nouveau traitement :

La société AlzProtect, biotech lilloise, mène à bien un développement préclinique considéré par beaucoup comme fulgurant. Elle a en effet atteint la phase I, au bout de 8 ans seulement, ce qui est un véritable exploit dans le domaine du neurodégénératif. Son médicament AZP2006 consiste à restaurer le mécanisme d'autophagie, c'est à dire de nettoyage des protéines nocives pour les neurones (Tau, Béta Amyloïde).

Cette biotech, fondée en 2007 par le neurologue André Delacourte, directeur de recherche de l'Inserm et Patricia Melnyk, directrice du groupe de pharmaco-chimie de l'institut biologique de Lille réalise actuellement une levée de fonds d'un million d'euros sur la plateforme d'equity crowdfunding www.pre-ipo.com (plateforme permettant d'investir dans des sociétés innovantes avant leur IPO). Philippe Verwaerde, président de la société, se dit " Séduit par cette approche originale pour lever des fonds ".

La somme levée permettrait à la société de mettre en oeuvre la phase 1b dans l'indication de la paralysie supranucléaire progressive (PSP) afin de continuer le développement de son candidat médicament : l'AZP2006. Cette molécule est actuellement protégée par quatre familles de brevets et a obtenu le statut de médicament orphelin en Europe pour la PSP.

Les raisons d'investissement dans la société AlzProtect sont nombreuses :

- Elle est bâtie autour d'une équipe de management de qualité, dont les membres sont complémentaires et expérimentés dans de multiples domaines en commençant par sa connaissance profonde des maladies neurodégénératives.
- Il y a la maîtrise de sa technologie basée sur la capacité de restaurer les mécanismes d'autophagie de la PSP et de l'Alzheimer en plus de différentes applications potentielles.
- Le statut de médicament orphelin qui a été accordé par l'Agence européenne du médicament à AlzProtect pour son candidat-lead AZP2006 dans l'indication PSP lui permettant d'accéder rapidement au marché.
- Les co-investisseurs, notamment la famille Besançon ayant une expertise très avisée en biotech et qui soutient AlzProtect avec conviction.

Rejoignez vite l'opération de levée de fonds sur www.pre-ipo.com, et soutenez le développement d'un traitement contre la maladie d'Alzheimer !

Contenu proposé par

Pre-IPO

Une lueur d'espoir pour un traitement contre l'Alzheimer

Partenaires de Boursier.com