Mur fiscal : le Trésor américain s'organise pour éviter un défaut de paiement

(Boursier.com) — Interrompues pour Noël, les difficiles négociations pour éviter le "mur budgétaire" reprendront ce jeudi à Washington. Le président américain Barack Obama a ainsi écourté ses vacances à Hawaï, où il a réveillonné en famille, pour retourner à Washington, où il doit rencontrer aujourd'hui les dirigeants du Sénat. De son côté, Timothy Geithner, le secrétaire au Trésor, a fait savoir hier que le plafond de la dette américaine, fixé à 16.394 Milliards de Dollars, serait atteint le 31 décembre, mais que son cabinet prendrait les mesures exceptionnelles prévues par la loi afin d'éviter un défaut de paiement des Etats-Unis début 2013... A fin 2012, la dette publique américaine va dépasser la cote d'alerte de 100% du PIB, et les partis politiques ne parviennent toujours pas à s'accorder sur les moyens d''inverser la tendance.

Rappelons que si aucun accord politique n'est trouvé d'ici au 31 décembre prochain, les premières mesures d'austérité automatiques prévues par le "mur fiscal" entreront en vigueur dès le 1er janvier, représentant plus de 600 Mds$ en année pleine. Or, à la veille de Noël, la situation restait dans l'impasse, les Républicains refusant toujours d'accepter toute hausse d'impôts pour les Américains les plus riches, tandis que Barack Obama considérait cette mesure comme un préalable indispensable à tout accord.

Parvenir à un accord en seulement 4 jours fait désormais figure de mission impossible, même si les observateurs estiment que les partis surmonteront 'in fine' leurs différends plutôt que de risquer de précipiter l'économie américaine dans la récession... Les mesures exceptionnelles annoncées hier par la trésorerie pourraient d'ailleurs donner une marge de manoeuvre de 2 mois supplémentaires environ aux négociateurs, selon des sources proches du dossier. En coulisse, ces dernières évoquent la possibilité d'un accord à portée réduite avant le 31 décembre, qui n'inclurait pas de relèvement du plafond de la dette, et pourrait être suivi d'un accord global sur le redressement des comptes publics en début d'année 2013.

C'est la deuxième fois en mois de deux ans que les partis politiques américains poussent leur pays au bord du défaut de paiement, faute de compromis... Pendant l'été 2011, un précédent affrontement entre Démocrates et Républicains sur la question du plafond de la dette avait finalement conduit à un accord de circonstance, prévoyant l'entrée en vigueur du fameux "mur budgétaire" si aucun plan de moyen terme n'était établi avant le 31 décembre 2012...

La crise de l'été 2011 avait aussi conduit l'agence de notation Standard & Poor's à retirer sa note Triple A à la dette américaine. De son côté, Moody's a publié un communiqué hier, menaçant elle aussi de priver les Etats-Unis de la meilleure note "si aucune solution n'est trouvée en 2013 pour fournir une vision claire des perspectives budgétaires à moyen terme et sur la trajectoire de la dette à moyen terme" des Etats-Unis...

— ©2012-2014, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Alcatel-LucentAcitivité: 10
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 10
  • ArchosAcitivité: 8
  • Dow Jones IndustrialAcitivité: 8
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 6
  • CAC 40Acitivité: 6
  • GaussinAcitivité: 6
Sujets à la une
  • L'avion d'Air Algérie s'est écrasé 10
  • Préouverture Paris : un déluge de publications 8
  • SMTPC : résultat net semestriel de 5,8 ME 5
  • Technip : le groupe relève ses objectifs et affiche sa sérénité 3
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
  • Fortuneo : Banque en ligne moins chère
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
Bourse Direct
Partenaires