Marchés / bilan hebdomadaire : le CAC40 s'est offert un joli rebond grâce à la Fed

(Boursier.com) — La semaine écoulée a été favorable pour le marché parisien avec un CAC40 qui est remonté de 3,61% à 4.489 points vendredi soir. L'optimisme est de retour chez les opérateurs après les commentaires de la banque centrale américaine mercredi, dans le sillage de sa décision de ne pas modifier les taux directeurs. La Fed a aussi revu à la baisse ses prévisions sur le taux des Fed Funds dans les années à venir, suggérant ainsi un mouvement de hausse plus progressif qu'attendu jusqu'ici. La Banque du Japon, également attendue au tournant, a de son côté annoncé un changement de son programme de relance, avec l'adoption d'un objectif de taux d'intérêt à long terme...

Sur le front des valeurs, la remontée du baril de pétrole a profité aux acteurs du secteur, tout comme le nouveau vent de spéculation dans l'industrie des télécoms. Virbac a de son côté été durement sanctionné après son avertissement...

ECO ET DEVISES

D'après le rapport gouvernemental aux États-Unis, les mises en chantier de logements pour le mois d'août sont ressorties sur un rythme de 1,142 million d'unités, contre 1,19 million de consensus de place et 1,212 million un mois auparavant. Les permis de construire, quant à eux, sont ressortis sur un rythme de 1,139 million d'unités, contre 1,167 million de consensus et 1,144 million un mois avant.

L'indice des indicateurs économiques avancés du Conference Board pour le mois d'août est ressorti en baisse de 0,2% en comparaison du mois antérieur, contre +0,1% de consensus de place et +0,5% pour la lecture révisée du mois de juillet.

Selon la National Association of Realtors américaine, les reventes de logements aux USA pour le mois d'août se sont établies sur un rythme de 5,33 millions d'unités, contre 5,44 millions de consensus et 5,38 millions pour la lecture révisée du mois de juillet 2016.

L'économie française s'est finalement contractée de 0,1% au deuxième trimestre, annonce l'Insee. Le PIB avait progressé de 0,7% au cours des trois premiers mois de l'année. Le consensus tablait sur une croissance nulle sur les trois mois clos fin juin.

Le climat des affaires dans l'industrie s'améliore en septembre. L'indicateur de l'Insee progresse de deux points sur la période, à 103. Un niveau supérieur à sa moyenne de long terme (100) et aux attentes du marché (103).

Indices PMI supérieurs aux attentes en septembre. L'Indice Flash Composite de l'Activité Globale en France se redresse ainsi de 51,9 à 53,3, sur un plus haut de 15 mois. Ce regain de croissance résulte d'une accélération de la hausse de l'activité dans le secteur des services, le taux d'expansion atteignant son plus haut niveau depuis juin 2015. En revanche, les niveaux de production restent stables par rapport à août dans le secteur manufacturier. Le consensus tablait sur un indice à 51,4.

Sur le marché des changes, l'euro vaut désormais 1,1225$ en baisse d'environ 0,2% sur la semaine. Du côté du pétrole, le baril WTI s'affiche à environ 46,2$ et le Brent ressort à 47,7$. L'once d'or s'échange autour des 1.339 dollars (+2%).

LES VALEURS

Genfit flambe de 23,2% en réaction à l'annonce du rachat de l'américain Tobira par Allergan pour 1,7 milliard de dollars. Ce montant comprend une part fixe et des droits additionnels en cas de franchissement d'étapes sur certains candidats clefs. Genfit flambe car Tobira est un spécialiste de la NASH (stéatohépatite non-alcoolique), comme le laboratoire français.

Coface s'envole de 19,8%. JP Morgan a relevé de "sous-pondérer" à "neutre" son avis sur le dossier en visant 5,5 euros par action.

MGI Coutier gagne 13%. L'équipementier automobile a réalisé de solides résultats semestriels, qui satisfont les analystes. Gilbert Dupont, qui recommande à ses clients d'acheter le titre, a relevé son objectif de 25 à 27 Euros. Le bureau d'études explique qu'il adopte un scénario plus ambitieux qu'avant, notamment au niveau du résultat opérationnel courant, sur la période 2016 à 2018.

SFR Group prend 8,8% dans un secteur télécom, recherché malgré le démenti de Bouygues à une reprise des discussions pour la cession de Bouygues Telecom.

Vallourec rebondit de 6,6%. Comme d'habitude, la vive remontée des cours de l'or noir a largement profité aux acteurs de l'industrie cotés en bourse. L'annonce d'une forte baisse surprise des réserves hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis et l'accès de faiblesse du dollar suite au statu quo de la Fed sur ses taux ont donné un sérieux coup d'accélérateur au baril. Le marché attend néanmoins avec intérêt la réunion entre grands pays producteurs prévue la semaine prochaine à Alger.

Carrefour s'adjuge 5,9%. Jefferies est toujours acheteur du titre, qu'il valorise 27,60 Euros. L'analyste souligne que le titre se traite proche d'une décote historique, ce qui est immérité.

Eurofins progresse de 5,5%. La société a révisé à la hausse son objectif annuel d'EBITDA ajusté, le passant à 480 ME contre 460 ME précédemment. Les objectifs de 2017 seront précisés lors de la publication des comptes 2016, mais Eurofins indique qu'il est probable qu'un objectif d'EBITDA de 550 ME soit fixé.

A l'inverse, Virbac chute de 16,2%. Après avoir pâti l'an dernier des déboires de sa filiale américaine, le laboratoire vétérinaire a publié des comptes pour le premier semestre 2016 en nette amélioration mais a ajusté ses prévisions. Le chiffre d'affaires devrait afficher une croissance organique de 4,5 à 6,5% tandis que la marge opérationnelle ajustée devrait se situer au-dessus de 10% à taux de change constants. Le management espérait jusque-là réaliser 7% de croissance.

Nicox recule de 6,9%, alors que la société vit toujours sur les fonds levés en bourse, après avoir déjà changé deux fois de modèle... La société n'a quasiment pas dégagé de chiffre d'affaires au cours du premier semestre 2016, mais affiche 11,7 millions d'euros de dépenses opérationnelles (12,7 ME en comptant la variation de juste valeur des contreparties).

Groupe ADP se replie de 2,7%. L'exploitant aéroportuaire a été plombé par un nouvel ajustement de broker, en l'occurrence un abaissement d'objectif d'UBS. Après prise en compte de la dégradation des tendances sur le trafic passagers et les revenus commerciaux, le courtier suisse ne vise plus que 95 euros sur Groupe ADP contre 110 euros dans le viseur précédemment.

Ubisoft perd 2,5%, après avoir annoncé l'émission d'une obligation convertible à hauteur de 400 millions d'euros.

Sanofi recule de 0,8%. Le titre est pénalisé par les déboires de Lantus aux Etats-Unis. Le produit phare du laboratoire français dans le traitement du diabète va être déremboursé dès 2017 par United Healthcare, un acteur qui pèse lourd dans l'assurance-maladie outre Atlantique. L'impact direct de la nouvelle est limité, mais vient après un déremboursement par CVS il y a quelques semaines, commente Natixis dans une note sur la valeur.

EDF (-0,6%). Le groupe a revu en baisse pour la seconde fois en deux mois ses objectifs de production nucléaire pour l'année 2016. Et cette fois, la révision va avoir un impact sur les résultats annuels, puisque l'énergéticien a révisé dans le bas de la fourchette initiale sa projection d'Ebitda. Les ajustements des analystes ne seront pas forcément importants dans la mesure où ils nourrissaient déjà une certaine prudence.

Alten rend 0,5%. La firme a vu sa marge opérationnelle remonter à 10% au premier semestre 2016, pour un bénéfice net de 60,9 ME (+34,4%). La société vise une croissance organique annuelle supérieure à celle de l'an passé tout en améliorant légèrement sa marge opérationnelle d'activité par rapport à 2015.

— ©2016, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 10
  • Artprice.comAcitivité: 8
  • CAC 40Acitivité: 8
  • AmoebaAcitivité: 6
  • UbisoftAcitivité: 6
  • Air LiquideAcitivité: 4
  • Air France KLMAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Juppé considéré comme l'héritier de Chirac, selon l'Ifop 21
  • "Les classes moyennes ont été matraquées", estime Nicolas Sarkozy 25
  • Hollande confirme à Calais la destruction de la "jungle" 8
  • Bayrou séduit encore mais n'est pas présidentiable 10
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Bourse Direct
Partenaires