Crise financière : les banques européennes en manque de 600 Mds$ ? ('WSJ')

(Boursier.com) — Les banques européennes auraient de quoi être bien plus stressées que leurs homologues américaines ! C'est en tout cas ce qui ressort d'une étude du Fonds monétaire international (FMI), citée ce matin par le 'Wall Street Journal'. Si les "stress tests" imposés aux banques américaines ont montré des besoins supplémentaires de 75 Mds$, leurs homologues européennes auraient encore besoin de ... 600 Mds$, soit 8 fois plus ! Dans le détail, les banques de la zone euro devraient encore lever 375 Mds$, celles du Royaume-Uni 125 Mds$ et celles des autres pays 100 Mds$, avait déjà rapporte le FMI.

L'une des raisons pour ce retard des établissements européens serait le décalage d'un an entre le déclenchement de la crise aux Etats-Unis et son arrivée sur le Vieux Continent. Des différences d'approche culturelles ont aussi conduit à des processus de recapitalisations plus discrets en Europe qu'aux Etats-Unis. L'envers de la médaille est que les besoins réels des banques européennes sont désormais plus difficiles à cerner que ceux des banques américaines, dont les comptes apparaissent plus transparents. L'exposition des banques européennes aux pays de l'Est, notamment, reste encore peu détaillée et inquiète les investisseurs...

Contrairement aux Etats-Unis, l'Europe n'a pris aucune mesure commune et coercitive pour forcer ses banques à renforcer leurs fonds propres. Résultat : elle n'auraient jusqu'à présent levé que 40% des 1.000 Milliards de Dollars dont elles auraient besoin pour couvrir leurs pertes et franchir la période de crise actuelle, selon les estimations du FMI. Les banques américaines, elles, ont levé, ou annoncé des émissions correspondant aux deux tiers de leurs besoins, que le FMI estime à 666 Mds$. Ce qui laisserait encore un "trou" d'environ 222 Mds$ à combler, un montant tout de même trois fois supérieur aux conclusions des tests réalisés par les autorités américaines sur les 19 plus grandes banques...

Des deux côtés de l'Atlantique, les résultats du FMI sont donc nettement supérieurs aux estimations officielles, en partie parce qu'ils englobent la totalité des établissements bancaires... Il n'empêche que ces nouveaux chiffres ont de quoi faire douter de la solidité du vif rebond des valeurs bancaires en Bourse ces deux derniers mois. Hier, le patron de HSBC a d'ailleurs un peu douché les espoirs des derniers jours, en affirmant que 2009 serait une année "difficile" notamment aux Etats-Unis, en raison de l'augmentation des créances douteuses. De son côté, l'analyste vedette Meredith Whitney, l'une des premières à avoir tiré la sonnette d'alarme sur la crise des "subprimes" en 2007, a estimé hier dans un entretien à 'CNBC' que les valeurs bancaires américaines étaient désormais "largement surévaluées" et que leurs résultats financiers seraient inférieurs au consensus en 2010 et en 2011.

— ©2009-2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • EDFAcitivité: 10
  • Artprice.comAcitivité: 8
  • Solocal GroupAcitivité: 6
  • AmoebaAcitivité: 4
  • Essilor InternationalAcitivité: 4
  • GenfitAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Fillon ou le desastre ? 54
  • Le Drian va annoncer son soutien à Macron, selon le quotidien Ouest-France 57
  • Le programme économique de Fillon serait le meilleur (étude) 133
  • Le patrimoine de François Fillon a changé en quelques semaines 84
  • Tous les forums
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Alvexo – L’excellence de la bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Binck
Partenaires