Accueil > Actualités » Consultation

Aéroports de Paris (ADP) : l'Etat ne détiendra plus que 67,4 % à 71,6% du capital après l'entrée en Bourse

(Boursier.com) — Le processus d'entrée en bourse d'Aéroports de Paris (ADP) débute dès aujourd'hui, selon une annonce nocturne du Ministère de l'Economie et des Finances. L'entrée en bourse prendra la forme d'une augmentation de capital, assortie d'une cession d'actions détenues par l'État. Les titres seront proposés aux particuliers, aux investisseurs institutionnels et aux salariés et anciens salariés du groupe Aéroports de Paris. Si les conditions de marché le permettent, il sera procédé à la cession d'un maximum de 15,4 millions d'actions et à la création d'un maximum de 14,6 millions d'actions nouvelles (y compris l'offre réservée aux salariés et l'option de surallocation, avant exercice de la clause d'extension). Le nombre de titres cédés par l'Etat pourrait est accru d'un maximum de 4,5 millions d'actions, pour porter le nombre total de titres à 19,9 millions d'actions (y compris l'offre réservée aux salariés et l'option de surallocation, après exercice de la clause d'extension).

L'opération, avant exercice de la clause d'extension, porterait sur un montant total de 1,217 Milliard d'Euros, réparti en 617 ME de cession de l'Etat et 600 ME d'augmentation de capital (y compris l'offre réservée aux salariés sous hypothèse d'une souscription totale des salariés à l'offre, et après exercice intégral de l'option de surallocation). En cas d'exercice de la clause d'extension, le produit de cession pour l'Etat serait porté à environ 800 ME.

La fourchette de prix indicative pour les actions cédées aux investisseurs institutionnels est de 42 à 48,5 euros. La fourchette de prix indicative pour les actions cédées aux investisseurs particuliers est de 41 à 47,5 euros. Les particuliers bénéficient d'une décote de 1 euro et ne sont pas soumis aux obligations de conservation. La période des offres débutera le 31 mai 2006 et devrait s'achever le 14 juin 2006. A l'issue de l'opération, l'Etat détiendra entre 67,4 % et 71,6% du capital d'Aéroports de Paris, en fonction de l'exercice ou non des options.

Techniquement, l'offre d'actions d'Aéroports de Paris sera réalisée pa3 opérations : une offre à prix ouvert, un placement auprès d'investisseurs institutionnels français et étrangers et une offre réservée aux salariés et anciens salariés du groupe Aéroports de Paris. L'offre à prix ouvert pourra représenter entre 30 et 70% des titres offerts aux institutionnels et aux particuliers avant option de surallocation.

En ce qui concerne les particuliers, les personnes de nationalité française ou résidentes ou ayant la qualité de ressortissant d'un État membre de l'Union européenne ou d'un autre État partie à l'accord sur l'Espace économique européen pourront bénéficier pour l'offre à prix ouvert d'une priorité d'achat jusqu'à concurrence de 2.000 euros. Les demandes devront porter sur un minimum de 200 euros. Dans le cas où la demande de titres sur les ordres prioritaires dépasserait l'offre, l'État devra procéder à une réduction. Toutefois, un ordre passé pendant la période de réservation, s'il devait être réduit, sera au moins deux fois mieux servi qu'un ordre équivalent passé hors période de réservation. La période de réservation se déroulera du 31 mai au 12 juin inclus et l'offre à prix ouvert se déroulera du 13 juin au 14 juin inclus.

La période d'offre aux investisseurs institutionnels sera de même durée que la période d'offre aux particuliers (période de réservation et période d'offre à prix ouvert).

©2006-2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Aéroports de Paris (ADP) : l'Etat ne détiendra plus que 67,4 % à 71,6% du capital après l'entrée en Bourse