»
»
»
Consultation

Taux : nouveau plus bas historique pour l'indice français des OAT à 10 ans !

Jusqu'où iront les taux à 10 ans français ?

Taux : nouveau plus bas historique pour l'indice français des OAT à 10 ans !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Jusqu'où iront les taux à 10 ans français ? A 1,45% ce mardi, l'indice français TEC 10 des rendements à 10 ans des emprunts d'Etat (OAT) a inscrit un nouveau record après un précédent plus bas de 1,49% la semaine dernière. Jamais ce taux n'était descendu si bas depuis que la France émet des obligations d'état.

Le taux des OAT 10 ans était remonté à 2,5% fin 2013 et affiche depuis le début de l'année 2014 une forte contraction supérieure à 1%, à l'origine notamment des taux historiquement attractifs proposés aujourd'hui par les banques françaises pour les emprunts immobiliers. En juin, le taux moyen des emprunts immobiliers mesuré par l'observatoire Crédit Logement/CSA était déjà tombé à 2,81% pour une durée moyenne de crédit d'environ 17 ans.

Pour les économistes de la banque Neuflize OBC, ces taux historiquement bas des emprunts d'Etat en Europe reflètent à la fois "un engagement fort de la Banque Centrale Européenne (BCE) à combattre tout risque de déflation par une politique active d'injections de liquidité, et la perspective d'une croissance molle dans la zone faute de catalyseur".

Comme le souligne Daniel Gérino, Directeur de la Gestion et Président de Carton Sélection, la faiblesse des taux d'emprunts à dix ans de la France est une bonne nouvelle, car le service de la dette occupe une place de plus en plus importante dans l'économie française. Le paiement des intérêts représentant 2,4% du PIB, en 2013, puis sans doute à nouveau en 2014, ce seront ainsi plusieurs milliards d'euros anticipés dans le budget de l'Etat, qui ne seront finalement pas décaissés. "Mais ce phénomène plutôt conjoncturel ne plaide malheureusement pas en faveur d'une politique budgétaire plus vertueuse, alors qu'elle est une nécessité absolue. Elle n'empêche en effet pas le stock de dette de littéralement exploser : de 64,4% du PIB fin 2007, il a grimpé à 93,6% fin mars 2014 et la barre des 100% devrait être franchie au cours de l'année 2015", analyse Daniel Gérino.

©2014-2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Taux : nouveau plus bas historique pour l'indice français des OAT à 10 ans !

Partenaires de Boursier.com