Accueil > Actualités » Economie » Consultation

Tourisme : près d'un milliard de manque à gagner en 2016 en France

Attentats, grèves, insécurité... Les touristes ont été moins nombreux en France l'an dernier, entraînant un manque à gagner de 650 ME pour le seul secteur hôtelier, et de 900 ME en incluant la restauration...

Tourisme : près d'un milliard de manque à gagner en 2016 en France
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le cabinet d'études MKG Hospitality estime à 650 Millions d'euros le manque à gagner pour le secteur hôtelier français en 2016, en raison des attentats, des grèves et du sentiment d'insécurité...

En comptant la restauration, le manque à gagner atteint même 900 ME, a déclaré Georges Panayotis, président de MKG Group, cité par l'agence 'Reuters'. Le revenu par chambre disponible, indicateur clé de l'activité du secteur, a ainsi accusé un recul de 5,1% en France l'an dernier...

Une amélioration amorcée en fin d'année 2016

A Paris, la ville la plus touchée par la désaffection des touristes étrangers, la chute a atteint 14,6%, tandis que la baisse a été limitée à 2,8% sur la Côte d'Azur... Ailleurs en province, l'activité a bien résisté, enregistrant même une progression de 4,4%, selon le bilan de MKG Hospitality.

A noter que le secteur hôtelier a connu une légère embellie en fin d'année par rapport aux mois de novembre et décembre 2015, qui avaient été très affectés par les attentats de Paris du 13 novembre 2015.

A Paris, le réveillon de fin d'année a semble-t-il de nouveau fait rêver, avec un taux d'occupation en hausse de 10 points, à 88% pour la nuit du 31 décembre, contre 73% en 2015...

Des prix en baisse de 7% en moyenne à Paris

Sauf en cas de nouveaux attentats, l'amélioration devrait se poursuivre en 2017, soutenue par les baisses de prix ainsi que la hausse du dollar face à l'euro, qui attire à nouveau la clientèle américaine... Il faut dire que sur un an, à Paris, les prix des chambres ont baissé en moyenne de plus de 7%, avec des reculs atteignant 15% dans les palaces parisiens, très fréquentés par la clientèle étrangère.

L'hôtellerie devrait aussi profiter cette année de la tenue de salons, comme celui de l'aéronautique au Bourget ou du vin (Vinexpo) à Bordeaux. En revanche, les nombreux ponts des mois de mai et juin ne favoriseront guère la clientèle d'affaires, plus résiliente face aux événements qui affectent les voyages de loisirs, a encore estimé Georges Panayotis.

©2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Tourisme : près d'un milliard de manque à gagner en 2016 en France