»
»
»
Consultation

Tourisme : la France sous le choc

La fréquentation des hébergements collectifs touristiques a en effet reculé de 2,5% cet été. En Ile-de-France, il a plongé de près de 13%...

Tourisme : la France sous le choc
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les attentats ont particulièrement pesé sur le tourisme cet été, en particulier sur le littoral et en Ile-de-France, d'après le bilan dressé par l'Institut national de la statistique dévoilé mercredi...

La fréquentation des hébergements collectifs touristiques a en effet reculé de 2,5% en 2016, après une hausse de 3% en 2015. Dans l'agglomération parisienne, elle a chuté de 12,7%, alors qu'elle accuse une baisse de 3,6% sur le littoral. Elle se stabilise à +0,6% pour les massifs.

Les clients étrangers désertent

La clientèle résidente a mieux résisté que la clientèle étrangère (-1%% contre -5,5%). Les touristes internationaux ont évité les zones urbaines (-10,8%), alors que la fréquentation française est restée stable (-0,2%)", précisent les auteurs de l'Institut national de la statistique.

Pour l'Ile-de France, le recul est de respectivement -16,1% et -6,5%, par rapport à l'été dernier. Le littoral n'est pas épargné, avec un repli de 7,6% pour la région PACA concernant la clientèle étrangère (-5% pour les résidents).

Conditions climatiques

D'autres facteurs ont pesé. "En Bretagne et Normandie, les baisses sont importantes (-5,2 % et - 3,8 %), surtout sur le littoral, et concernent dans une moindre mesure également la clientèle française. Le repli est très marqué de mai à juillet, en raison d'une météo défavorable. L'activité s'est améliorée en août et le mois de septembre renoue avec la croissance", souligne l'Insee.

La région Paca a également souffert des conditions climatiques du début de saison.

Euro : effet positif

Maigre consolation : la Corse enregistre une progression de 9% des nuitées étrangères. Les régions les plus dynamiques (Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est et Corse, et Hauts-de-France) ont également profité de l'effet de l'Euro organisé en juin...

©2016-2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Tourisme : la France sous le choc

Partenaires de Boursier.com