Steven Mnuchin, ancien golden boy de Goldman Sachs, dirigera le Trésor américain

Steven Mnuchin, 53 ans, le directeur financier de la campagne électorale de Donald Trump, a passé 17 ans au sein de la banque d'affaires...

(Boursier.com) — Le futur président des Etats-Unis continue de dévoiler les noms des membres de sa future équipe à la Maison blanche... Steven Mnuchin, ancien de Goldman Sachs et directeur financier de la campagne électorale de Donald Trump, a confirmé mercredi sur CBNC qu'il avait été nommé au poste de secrétaire américain au Trésor dans la future administration.

Le milliardaire Wilbur Ross a déclaré de son côté qu'il serait à la tête du département du Commerce. La désignation des deux hommes avait fuité mardi soir dans les médias américains...

Des règles "épouvantables"

Les relations commerciales seront leur principale priorité, selon leurs  déclaration sur CNBC et tous deux ont déclaré ne pas croire aux traités régionaux, préférant les négociations bilatérales.

Le Mexique, a dit Wilbur Ross, a de meilleurs accords commerciaux avec le reste du monde que les Etats-Unis. "Nous allons y remédier", a-t-il déclaré...

Lors de la campagne, Donald Trump a dénoncé l'Accord de libre-échange d'Amérique du Nord (Alena), en vigueur depuis 1994, de même que le Traité de partenariat transpacifique (TPP), dont Wilbur Ross a déclaré mercredi que ses règles d'origine étaient "épouvantables".

17 ans chez GS...

Steven Mnuchin, 53 ans, va ainsi devenir le premier secrétaire au Trésor issu de Wall Street depuis son ancien patron chez Goldman Sachs, Henry Paulson, qui a occupé le poste sous la présidence de George W. Bush et a dû affronter les premiers épisodes de la crise financière en 2008.

Peu connu du grand public, il a passé 17 ans chez Goldman Sachs avant de quitter la banque d'affaires en 2002 pour créer le fonds d'investissement Dune Capital Management.

Conflits d'intérêts ?

Wilbur Ross, qui est âgé de 78 ans, a collaboré aux propositions de Trump en matière commerciale durant la campagne électorale, notamment en ce qui concerne la dénonciation de l'Accord de libre-échange d'Amérique du Nord (Alena) avec le Canada et le Mexique entré en vigueur en 1994 et de l'entrée de la Chine au sein de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) en 2001... Ces deux événements ont selon lui contribué à détruire massivement des emplois au sein de l'industrie américaine.

Sa fortune est estimée par Forbes à environ 2,9 milliards de dollars. A la tête du fonds W.L. Ross & Co, il possède une participation dans ArcelorMittal et siège au conseil d'administration du premier sidérurgiste mondial.

Ses investissements variés, qui portent aussi sur l'automobile ou le textile, pourraient soulever des questions en termes de conflits d'intérêts s'il est nommé à la tête du département du Commerce...

— ©2016, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 10
  • CAC 40Acitivité: 8
  • SoitecAcitivité: 8
  • Solocal GroupAcitivité: 8
  • Marie Brizard Wine and Spirits (ex-Belvedere)Acitivité: 6
  • AxaAcitivité: 4
  • Credit AgricoleAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Démonstration de force de Macron, "candidat du travail" 10
  • Valls proposera un "revenu décent" à partir de 18 ans 48
  • Pas de coup de pouce pour le Smic au 1er janvier 2017 18
  • Cazeneuve veut en faire autant en cinq mois qu'en cinq ans 24
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence du trading en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Alvexo
Partenaires