»
»
»
Consultation

SNCF : la grève est reconduite ; Sapin défend une "réforme de bon sens"

Coup d'épée dans l'eau ! La grève est reconduite lundi...

SNCF : la grève est reconduite ; Sapin défend une 'réforme de bon sens'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le syndicat CGT des cheminots et Sud-Rail ayant reconduit la grève, le mouvement social Sncf est maintenant dans sa 5e journée consécutive de grève. Le personnel est mobilisé contre le projet de réforme ferroviaire, que le gouvernement doit présenter à l'Assemblée mardi. Alors que le gouvernement parie sur les divisions syndicales pour que le mouvement s'essouffle, Michel Sapin a estimé sur Europe 1 qu'il faut savoir terminer une grève, défendant une "réforme de bon sens", tentant ainsi d'inciter les cheminots "à sortir de l'impasse". Ce plaidoyer n'a guère été entendu puisque les syndicats viennent de décider de reconduire le mouvement pour demain lundi.

"Une réforme de bons sens"

Le Ministre des Finances et des Comptes publics s'est montré très ferme sur le maintien des projets de la réforme. "Il n'y a aucune raison de reporter la réforme ferroviaire", a-t-il déclaré. "Cette réforme ferroviaire est une réforme de bon sens. Elle n'est pas arrivée là il y a deux jours ! Cette réforme a été négociée très longuement avec les syndicats l'ensemble des organisations syndicales, y compris avec la CGT. Cette réforme répond aux principales préoccupations des cheminots et des usagers, avec la conservation en France d'une grande entreprise publique de transport ferroviaire moderne, moins coûteuse, plus performante, et capable de tenir face à une concurrence montante".

Pas question de capituler !

L'ancien Ministre du Travail a ajouté : "Tous ces éléments de bon sens ne méritent évidemment pas que la grève continue, et ne méritent certainement pas de reculer le débat". Il n'est donc absolument pas question pour le gouvernement de "lâcher du lest". Ce "débat parlementaire est prévu depuis longtemps", a rappelé Michel Sapin. "Ce texte est déposé à l'Assemblée nationale depuis deux mois. L'intérêt de ceux qui aujourd'hui prônent la grève est de savoir, comme on le dit depuis longtemps, arrêter une grève". Michel Sapin admet néanmoins qu'il pourrait y avoir des améliorations à cette réforme. "Comme dans tout débat parlementaire, des amendements ont été adoptés en commission et pourraient l'être en séance".

Laisser parler le "débat démocratique"

Invité à dire si la grève peut s'arrêter ce dimanche soir, Michel Sapin af rétorqué : "Ce n'est pas moi qui commande la grève". Le Ministre des Finances a par ailleurs cherché à minimiser l'importance du suivi de la grève chez les cheminots, rappelant que seule une "petite partie de la Sncf" est en grève, alors que l'Unsa et la Cfdt "veulent avancer" et laisser parler "le débat démocratique". "Cette grève n'a pas de sens" soutient le Ministre, opposant au mouvement social "un texte de bon sens", préparant "la Sncf de demain". Le Ministre des Finances a conclu  : "Une grève impopulaire est une grève qui n'a pas réussi".

Trafic perturbé dimanche

Le taux de participation à la grève était de 17,49% vendredi, soit une baisse d'environ 5 points par rapport à jeudi, selon la direction de la Sncf. Pour ce dimanche le trafic est attendu comparable à celui de samedi, avec 2 TGV sur 3 sur l'axe Est, 1 sur 2 sur l'axe Atlantique, 4 sur 10 sur les axes Nord et Sud-Est, et 1 sur 3 sur les relations province-province. Samedi, 4 Intercités sur 10 ont circulé comme pour les TER.

Grève reconduite lundi

D'ores et déjà, la Fédération des cheminots CGT vient de reconduire la mobilisation "sur l'ensemble du territoire" pour demain lundi , premier jour du bac et donc 6e jour de blocage partiel du trafic des trains. La direction de la Sncf a prévu, avec le Ministère de l'Education nationale, la mise en place un dispositif spécifique visant à accompagner des lycéens concernés par le baccalauréat.

©2014-2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

SNCF : la grève est reconduite ; Sapin défend une "réforme de bon sens"

Partenaires de Boursier.com