Accueil > Actualités » Economie » Consultation

Quand Mark Zuckerberg veut éduquer les masses...

Dans une longue lettre, le patron de Facebook expose ses idées pour amener les utilisateurs à se remettre des crises mondiales, à comprendre les informations, ou à s'engager civiquement...

Quand Mark Zuckerberg veut éduquer les masses...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Quelque 6.000 mots pour expliquer comment son entreprise compte aider les gens à mieux se comprendre, dans un monde de plus en plus polarisé... Mark Zuckerberg a publié une longue lettre, largement reprise dans les médias, dans laquelle le patron du réseau social déroule ses idées pour amener les utilisateurs à se remettre des crises mondiales, à comprendre les informations, ou à s'engager civiquement...

"Chaque année, le monde se connecte un peu plus, et cela a été considéré comme une tendance positive jusqu'ici", écrit Mark Zuckerberg. "Pourtant, il y a des gens laissés de côté par la mondialisation, et des mouvements émergent pour se retirer de cette connexion mondiale", poursuit-il. "Les réponses à cette question ne viendront pas toutes de Facebook mais nous avons un rôle à jouer", affirme-t-il...

Pas de politique ?

Une nouvelle déclaration très politique, alors que Mark Zuckerberg s'est défendu ces dernières semaines de vouloir jouer un tel rôle... La publication de ses voeux pour 2017, mais aussi son périple à travers les 50 Etats du pays, avaient un moment fait germer le doute chez les observateurs, qui pensaient que le jeune homme de 32 ans pourrait envisager une carrière politique...

Facebook veut aussi réhabiliter son sérieux en termes d'information, alors que son image a été sérieusement écornée au cours de la campagne présidentielle, avec la publication de très nombreuses rumeurs ("fake news").

Accusé d'avoir pesé sur le résultat du vote, Mark Zuckerberg avait trouvé "assez dingues" ces allégations, pourtant pas si étonnantes, alors que plus de 40% des Américains s'informent d'abord sur Facebook...

Des outils de vérification

Depuis, le réseau social s'est doté de nouveaux outils, via un partenariat avec certains organismes de presse, comme ABC News, l'agence Associated Press ou le site Snopes, spécialisé dans la vérification des faits, pour veiller à l'authenticité des informations véhiculées...

©2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Quand Mark Zuckerberg veut éduquer les masses...