Quand la religion s'invite dans l'entreprise

Port de signes religieux, demandes d'absence ou d'aménagement du temps de travail sont les principaux faits se manifestant au sein de l'entreprise...

(Boursier.com) — La religion est de plus en plus présente au travail et se banalise... Une enquête réalisée par l'Institut Randstad et l'OFRE montre que près de deux tiers des salariés interrogés (65%) ont observé en 2016 plusieurs manifestations du fait religieux alors qu'ils étaient 50% en 2015.

A l'inverse, seulement 35% des personnes sondées n'ont jamais ou alors rarement - une fois par an - observé de faits religieux au travail, contre 50% un an plus tôt.

Le premier fait observé en entreprise est le port de signes religieux (21% des manifestations contre 17% en 2015 et 10% en 2014), devant les demandes d'absences qui sont désormais en 2ème place mais restent stables avec 18% (contre 19 % en 2015 et 16 % en 2014). Viennent ensuite les demandes d'aménagement du temps de travail (14%, stable par rapport à 2014 et 2015)...

Comment l'expliquer ?

Les auteurs de l'étude expliquent ce phénomène par trois raisons. D'abord, la question de la religion est devenue sensible... "De ce fait les comportements et situations ayant une dimension religieuse directe ou indirecte sont davantage et plus rapidement repérés", notent-ils. Par ailleurs, l'organisation du travail est en train de changer et demande de plus en plus d'implication personnelle.

"Dans ce cadre, il est peu surprenant que les personnes considèrent comme légitime d'exprimer au travail les différents éléments qui les marquent et, notamment, leur religion", souligne l'étude. Enfin, les salariés hésitent de moins en moins à formuler des demandes et/ou s'absenter afin d'assister à un événement religieux...

9% de situations conflictuelles

Si le fait religieux est de plus en plus présent en entreprise, l'étude montre cependant qu'il conduit rarement à des situations conflictuelles, même si elles sont un peu plus nombreuses (seulement 9% des cas en 2016 contre 6% en 2015).

En cause : les menaces d'accusation de racisme ou de discrimination, la remise en cause de la légitimité de l'entreprise et/ou du manager à contraindre la pratique religieuse ou encore le refus de discuter.

— ©2016, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • UbisoftAcitivité: 10
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 4
  • CAC 40Acitivité: 4
  • ParrotAcitivité: 4
  • Societe GeneraleAcitivité: 4
  • Air LiquideAcitivité: 2
  • ABC ArbitrageAcitivité: 2
Sujets à la une
  • Pas de revalorisation des retraites prévue au 1er octobre 13
  • Mauvaise passe pour Nicolas Sarkozy dans la primaire 27
  • Hollande ne devrait pas se représenter à cause du chômage, estiment les Français 4
  • L'Opep convient de limiter sa production de pétrole 6
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Bourse Direct
Partenaires