Première rencontre entre Merkel et Trump à Washington

Les deux dirigeants devraient discuter immigration, relations commerciales et respect de l'environnement.

(Boursier.com) — La rencontre, programmée mardi, avait été annulée à cause de la tempête qui a frappé les Etats-Unis, clouant des milliers d'avions au sol. Angela Merkel est finalement accueillie ce vendredi à la Maison blanche par le président Donald Trump, pour tenter de s'accorder sur plusieurs dossiers sensibles.

Les deux dirigeants devront essayer de réchauffer l'ambiance : depuis des mois, Donald Trump assure que la dirigeante allemande "ruine son pays" en accueillant des réfugiés, ce qui lui vaudra une sanction des électeurs dans les urnes. Il a aussi estimé qu'elle était sa dirigeante mondiale "préférée". De son côté, Angela Merkel ne s'est pas privée de critiquer le très controversé décret anti-immigration de Donald Trump, dénonçant un texte anti-musulman. Elle a aussi rejeté les accusations de manipulation de devises et a lancé un avertissement contre ceux qui tentent de créer des divisions de l'UE.

Les observateurs estiment que la chancelière peut compter sur ses qualités de communication, qui l'ont aidée à se faire apprécier des deux prédécesseurs de Trump, Barack Obama, et George W. Bush. "Discuter en face-à-face est toujours bien meilleur que de parler les uns des autres", a déclaré la chancelière cette semaine. "C'est ma devise pour cette visite, et je suis impatiente d'y être".

Relations commerciales

Le commerce devrait être notamment au menu de cette rencontre. Donald Trump a plusieurs fois menacé d'imposer des taxes aux constructeurs automobiles allemands et l'un de ses conseillers, Peter Navarro, a accusé Berlin de profiter d'avantages commerciaux indus grâce à un euro faible.

Les Etats-Unis sont le premier pays d'exportation de l'Allemagne et l'excédent allemand a atteint près de 50 milliards d'euros l'an dernier. Les Etats-Unis ont importé pour 107 milliards d'euros de biens et services allemands et en ont exporté en Allemagne pour 58 milliards d'euros.

Lundi, à Munich, Angela Merkel a affirmé que les sociétés allemandes employaient près de 750.000 personnes aux Etats-Unis et qu'au total, un à deux millions d'emplois aux Etats-Unis étaient indirectement dépendants de groupes allemands. Les patrons de BMW et de Siemens devraient être du voyage à ses côtés.

Alliance atlantique et climat

Le président américain et Angela Merkel devraient également aborder la question de l'Alliance atlantique à laquelle le locataire de la Maison blanche souhaite voir les Européens contribuer davantage, une position que la chancelière a dit comprendre.

Donald Trump a également déclaré qu'il demanderait des conseils à la dirigeante allemande sur la manière de traiter avec Vladimir Poutine et sur le conflit avec l'Ukraine.

La chancelière devrait par ailleurs s'efforcer d'obtenir de l'ancien homme d'affaires des garanties sur le respect par Washington des engagements en matière de lutte contre le changement climatique. Durant la campagne électorale, Donald Trump avait affirmé que le "concept de réchauffement climatique" avait été inventé par les Chinois "pour empêcher l'industrie américaine d'être compétitive". Il a suggéré qu'il pourrait retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris signé en décembre 2015.

— ©2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • Catana GroupAcitivité: 7
  • Erytech PharmaAcitivité: 7
  • IDIAcitivité: 7
  • Air France KLMAcitivité: 5
  • Artprice.comAcitivité: 5
  • Marie Brizard Wine and Spirits (ex-Belvedere)Acitivité: 5
Sujets à la une
  • François Fillon, naufrageur de la droite 100
  • Le débat de l'entre-deux-tours aura bien lieu 31
  • Des alliés de Fillon refusent de choisir entre Macron et Le Pen 43
  • Valls veut gouverner avec Macron, juge l'unité du PS impossible 33
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence de la bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Alvexo
Partenaires