Pour Christine Lagarde "tous les clignotants sont au vert"

Après la belle performance du PIB au premier trimestre en France...

(Boursier.com) — Le PIB français s'est apprécié de 1% au premier trimestre 2011, a annoncé ce matin l'INSEE dans son estimation préliminaire, après 0,3% au 4ème trimestre 2010, un chiffre révisé en baisse par rapport à +0,4%. Il s'agit tout simplement de la plus forte hausse depuis le deuxième trimestre 2006, alors que les économistes n'anticipaient en moyenne qu'une progression de 0,6% sur cette période.

Dès hier soir, François Fillon a devancé l'appel en estimant que cette performance est "deux fois mieux que la Grande-Bretagne, et deux fois la croissance, dans la même période, des Etats-Unis !", selon le Premier ministre. Il n'a toutefois pas cité l'Allemagne dont les résultats sont encore meilleurs puisque le PIB a bondi de 1,5%, contre 0,4% sur le précédent trimestre. Le Premier ministre se dit donc désormais convaincu d'atteindre les 2% de croissance en 2011, "sauf en cas d'accident international imprévisible".

Christine Lagarde n'a pas manqué de saluer non plus cette "très bonne nouvelle pour l'économie française" alors que "tous les clignotants sont au vert" selon la ministre de l'Economie qui se dit aussi "très confiante dans la réalisation de la prévision de 2% de croissance cette année". Concernant la production manufacturière, Mme Lagarde a souligné que "les moteurs de la croissance sont, pour certains d'entre eux, à leur meilleur niveau depuis trente ans"..."L'investissement du secteur privé est bien reparti à +0,7%, la consommation reste solide et nous escomptons des créations d'emplois supérieures à 50.000 pour le seul premier trimestre".

Le son de cloche des économistes est toutefois un peu différent ce matin, même si dans leur majorité ils évoquent une "bonne surprise". Les bémols viennent de l'effet restockage qui a été important et qui devrait aller en ralentissant au T2, sans parler de l'effet dépressif de la récente flambée des cours des matières premières...

Dans le détail, en France, la croissance des dépenses de consommation des ménages est ainsi ressortie plus forte qu'au quatrième trimestre 2010 (+0,6% après +0,4%), et la formation brute de capital fixe (FBCF) a nettement accéléré (+1,1% après +0,5%).

La demande intérieure finale hors stocks a apporté 0,6 point de croissance, contre 0,4 point au trimestre précédent.

Il est à noter du même coup que les importations sont aussi reparties à la hausse sur le trimestre (+2,7% après -0,7%), et ont cru plus vivement que les exportations (+1,4% après +0,3%). La hausse de l'import supérieure à celle de l'export a pesé ainsi à hauteur de -0,4 point sur le PIB, mais cet effet a été plus que compensé par les variations de stocks des entreprises, qui ont contribué pour +0,7 point (après -0,3 point), note l'INSEE...

— ©2011-2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Catana GroupAcitivité: 10
  • Erytech PharmaAcitivité: 10
  • IDIAcitivité: 10
  • Air France KLMAcitivité: 6
  • Artprice.comAcitivité: 6
  • Marie Brizard Wine and Spirits (ex-Belvedere)Acitivité: 6
  • BNP ParibasAcitivité: 3
Sujets à la une
  • Des policiers en colère après l'attaque des Champs-Elysées 22
  • La Guyane signe un accord après un mois de conflit social ! 13
  • Les forces de sécurité, cibles croissantes d'attaques en France 9
  • Fitch dégrade l'Italie à BBB, perspective stable 5
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence de la bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Alvexo
Partenaires