Les prix du gaz pourraient à nouveau augmenter en janvier...

Selon GDF Suez, le groupe et ses concurrents devraient réclamer 200 à 250 millions d'euros supplémentaires à leurs 10 millions de clients

(Boursier.com) — C'est la troisième fois en quelques semaines !... Le Conseil d'Etat a désavoué l'exécutif en matière de prix de l'énergie. La plus haute juridiction administrative vient ainsi d'invalider la hausse de 2% des prix du gaz intervenue le 1er octobre dernier. Cette hausse était en effet trop faible au regard de la formule légale de calcul qu'aurait dû appliquer le gouvernement, a estimé le Conseil d'Etat, qui agissait à la suite d'un recours des producteurs de gaz indépendants.

200 à 250 ME en plus
Conséquence : les industriels, qui réclamaient une hausse de 6%, pourront refacturer le manque à gagner sur leurs clients ! Selon GDF Suez, le groupe et ses concurrents devraient réclamer 200 à 250 millions d'euros supplémentaires à leurs 10 millions de clients... En excluant ce nouveau rebondissement, la hausse appliquée au 1er janvier prochain aurait dû se limiter à moins de 1%, estimaient récemment 'Les Echos'.

C'est la deuxième fois en six mois que le Conseil d'Etat demande une révision en hausse des prix du gaz... En juillet dernier, après une plainte de GDF Suez, le Conseil avait déjà annulé un arrêté qui gelait les tarifs réglementés de vente de gaz naturel de GDF entre octobre et décembre 2011, imposant au gouvernement d'appliquer une hausse rétroactive de la facture payée par les ménages français sur cette période.

Couacs aussi chez EDF
Le Conseil d'Etat a aussi sévi sur les prix de l'électricité ces dernières semaines. Hier, il a jeté un pavé dans la mare en annulant le contrat d'acheminement d'électricité d'ERDF (filiale d'EDF) pour 2009-2013, qui représenterait un trop-perçu de 8,8 milliards d'euros par ERDF, selon 'Le Parisien'. EDF a répliqué que cette décision ne portait pas sur les tarifs réglementés de vente, et a estimé qu'elle n'entraînerait aucun remboursement de sa part à ses clients...

En attendant, EDF devra appliquer une autre décision du Conseil d'Etat, qui a annulé il y a quelques semaines sa grille de tarifs 2009/2010. Ces tarifs devront être entièrement recalculés avec à la clé des remboursements ou des réclamations d'arriérés, selon les clients ! Un vrai casse-tête en perspective...

— ©2012-2015, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 10
  • Groupe PartoucheAcitivité: 10
  • OL GroupeAcitivité: 10
  • TechnicolorAcitivité: 8
  • ArevaAcitivité: 6
  • ArchosAcitivité: 6
  • AubayAcitivité: 6
Sujets à la une
  • Pour François Hollande, 2016 sera l'année-clef pour le chômage 15
  • Alstom : et si General Electric s'appuyait sur Ansaldo pour forcer la décision ? 12
  • Crise agricole : Xavier Beulin, président de la FNSEA répond à ses détracteurs 14
  • Yanis Varoufakis admet avoir plaché sur un "plan B" pour la Grèce 7
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
  • Alvexo – L’excellence du trading en ligne
Bourse Direct
Partenaires