Les Français travailleront jusqu'au 29 juillet pour être libérés de toute pression fiscale

D'année en année, le jour dit de "libération fiscale" intervient de plus en plus tard. Une situation qui s'explique notamment par le poids des charges sociales.

(Boursier.com) — Le jour de libération fiscale - c'est à dire celui à partir duquel les citoyens ne travaillent plus pour payer leurs impôts mais pour leur propre pouvoir d'achat - arrive de plus en plus tard dans l'année. D'après la dernière enquête de l'Institut économique Molinari, dont les résultats sont dévoilés lundi par 'Le Figaro', les Français devront exercer jusqu'au 29 juillet pour être libérés de toute pression fiscale, soit un jour de plus que l'an dernier et trois jours de plus qu'en 2010.

Charges sociales

Cette situation s'explique par l'importance des charges sociales en France. Pour un salarié français moyen, elles s'élèvent à 28.055 euros, représentant plus que son pouvoir d'achat (23.702 euros), un record au sein de l'Union européenne, fait valoir le think-tank. En outre, le salarié français est "en théorie un des mieux payés (55.805 euros), mais il est aussi particulièrement fiscalisé (32.103 euros)", peut-on lire dans l'étude.

Comparaison européenne

La France fait partie des pays où "la libération fiscale" intervient le plus tard dans l'année. Seule la Belgique fait mieux qu'elle, avec une date fixée au 6 août. A l'inverse, à Chypre et en Irlande, les citoyens ont été respectivement libérés de toute pression, dès le 31 mars et le 28 avril 2015. 'Le Figaro' qui reprend les résultats de l'étude note par ailleurs que depuis 2010, les Grecs, sous le coup de plusieurs plans d'austérité, ont perdu 31 jours de "liberté fiscale" alors "qu'une dizaine de pays (dont l'Allemagne et le Royaume-Uni) ont regagné entre 9 et 15 jours de pouvoir d'achat".

— ©2015-2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Catana GroupAcitivité: 10
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 10
  • EDFAcitivité: 10
  • RenaultAcitivité: 10
  • SoitecAcitivité: 7
  • UbisoftAcitivité: 7
  • ArevaAcitivité: 5
Sujets à la une
  • Le Pen juge "très plausible" d'affronter Macron au 2e tour 20
  • Primaires à gauche: Hamon jugé le plus convaincant à l'issue du 3ème débat 54
  • Brexit : les banques vont-elles vraiment quitter Londres ? 14
  • Fillon défend son "libéralisme social" 37
  • Tous les forums
  • Alvexo – L’excellence du trading en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
Alvexo
Partenaires