Les énergies renouvelables prendront une part significative dans la production d'électricité

(Boursier.com) — La France ne devrait pas avoir de problèmes d'approvisionnement en électricité, au moins jusqu'en 2015, indique le Réseau de transport de l'électricité, dans son bilan prévisionnel 2012 publié ce mercredi. Pour la suite, la situation sera plus tendue et les modèles de production appelés à évoluer...

Les effets bénéfiques et pervers de la crise
Avec la crise économique, les ménages français et européens ont eu tendance à réduire leur consommation d'électricité depuis 2011, atténuant les tensions sur le marché, souligne RTE. Toutefois, elle a également un impact négatif sur l'offre, dans la mesure où plusieurs projets de production ont été arrêtés et certaines centrales stoppées, pour leur manque de rentabilité. Une situation qui ne devrait pas peser sur l'approvisionnement jusqu'en 2015.

Situation plus tendue à partir de 2016
Les choses risquent en revanche de se compliquer par la suite, en raison notamment du déclassement de nombreuses installations thermiques. "En application de la réglementation européenne sur les Grandes Installations de Combustion (...), les 15 groupes charbon mis en service avant 1975 cesseront de fonctionner à l'horizon 2016. Cela représente une baisse de la puissance en service de 3,9 GW entre 2012 et 2016", détaille RTE. Par ailleurs six des huit groupes de fioul pourraient également être fermés d'ici 2016 (puissance installée de 3,8 GW). Enfin, le volume du parc de cogénération devrait être réduit d'environ 3 GW dès la fin de cette année. A cela s'ajoute la fermeture programmée pour 2017 de la centrale de Fessenheim, comme s'y est engagé le président de la République, François Hollande.

Part de plus en plus importante des énergies renouvelables
Dans ses prévisions, RTE table sur des objectifs de production renouvelable de 23% en 2020 et prévoit, en conséquence, des schémas de raccordement du photovoltaïque et de l'éolien au reste du réseau. A plus long terme et "quel que soit le scénario considéré (consommation forte, croissance faible, réduction plus ou moins importante de la production nucléaire...), RTE estime que le développement des énergies renouvelables sera de toute façon "significatif"...

— ©2012-2014, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 6
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 4
  • ArchosAcitivité: 3
  • GaussinAcitivité: 3
  • GenfitAcitivité: 3
  • SoitecAcitivité: 3
Sujets à la une
  • Livret A et LDD : courage fuyons ! 20
  • La majorité étrille les ex-ministres devenus "frondeurs" 31
  • Une soixantaine de députés et sénateurs dans le collimateur du fisc' ? 28
  • Budget 2015 : l'abstention d'A.Filippetti et de B.Hamon critiquée au PS 12
  • Tous les forums
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
  • Hiscox, expert de l’assurance professionnelle
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
BNP Paribas