»
»
»
Consultation

Le 'tueur d'abeilles' est désormais interdit

Le Cruiser OSR retiré du marché

Le 'tueur d'abeilles' est désormais interdit
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Cruiser OSR c'est fini ! La France a annoncé hier l'interdiction du pesticide soupçonné de contribuer à tuer les abeilles. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a donc décidé de retirer l'autorisation de mise sur le marché du Cruiser OSR, utilisé pour l'enrobage des semences de colza.

Un rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), avait dernièrement évoqué des risques certains pour les abeilles dont le nombre a fortement décliné ces dernières années sans explication encore satisfaisante. "Il faut avoir la volonté de porter le débat à l'échelle européenne pour essayer de le faire avancer. C'est un vrai sujet", a expliqué Stéphane Le Foll... La France devient ainsi le premier pays à interdire l'usage de ce produit en Europe.

Pour la nouvelle ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, "il s'agit de l'application du principe de précaution au regard des informations sur la dangerosité de ce produit. Donc, c'est une décision qui constitue un signal fort".

La société suisse Syngenta, qui produit et commercialise le Cruiser, a annoncé de son côté son intention de contester cette décision en procédure d'urgence : "Nous considérons que c'est une décision pénalisante pour l'agriculture française, qui utilise comme seul argument une seule expérience non-validée et très éloignée de la pratique", a déclaré Syngenta en France qui va donc déposer dans de très brefs délais un recours en référé-suspension devant le tribunal administratif.

Alors que près de la moitié de la surface de colza cultivé en France serait traitée au Cruiser OS, le colza est la première plante butinée par les abeilles. "Donc c'est une très bonne nouvelle, mais ce n'est qu'un début", a dit Benoît Hartmann, porte-parole de France Nature Environnement. D'autres versions du Cruiser, qui existe pour le maïs par exemple, devraient être aussi évaluées afin de protéger totalement les abeilles, selon cette association...

©2012-2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Le 'tueur d'abeilles' est désormais interdit

Partenaires de Boursier.com