Le "mur budgétaire" américain continue de peser sur les marchés asiatiques

L'Asie redoute un échec des négociations entre Républicains et Démocrates au Congrès.

(Boursier.com) — La perspective du "mur fiscal" aux Etats-Unis fait reculer les Bourses asiatiques pour le deuxième jour consécutif... Dans le sillage de Wall Street hier soir (-0,9% pour le DJIA, -1,4% pour le Nasdaq), l'indice Nikkei a cédé 0,9% ce matin en clôture, tandis que Hong Kong perd 0,7% en séance, le Shanghai Composite cède 0,3%, et Séoul recule de 0,5%. Sydney baisse de 0,5%, Singapour cède 0,2% et Bombay (indice BCE Sensex) glisse de 0,1%. Seule la Bourse de Taiwan gagne 0,7%.

L'Asie redoute un échec des négociations outre-Atlantique
Les investisseurs restent très inquiets à l'idée d'un échec des négociations sur le désendettement entre Démocrates et Républicains aux Etats-Unis, même si la majorité des observateurs table sur un nouveau compromis de dernière minute au Congrès... Si un accord n'était pas trouvé avant la fin de l'année, un tour de vis budgétaire de plus de 600 milliards de dollars se mettrait automatiquement en place aux Etats-Unis (baisse des dépenses, hausse d'impôts), ce qui pourrait entraîner une récession de la première économie mondiale en 2013, selon un rapport du bureau du Congrès.

Statistiques encourageantes en Chine
Toutefois, la publication ce matin d'une série de statistiques encourageantes en Chine a permis aux indices boursiers de réduire leurs pertes par rapport au début de la séance... La production industrielle de la Chine a ainsi progressé plus que prévu, de 9,6% en octobre sur un an, alors que les marchés attendaient environ 9,4% en moyenne. L'investissement en capital fixe a bondi de 20,7% sur la période janvier-octobre, un chiffre un peu supérieur au consensus (+20,6%), tandis que les ventes de détail ont grimpé de 14,5% par rapport à octobre 2011, après +14,2% en septembre et des attentes fixées à +14,4%. Quant à l''inflation, elle a ralenti plus que prévu, à 1,7% le mois dernier.

Révision de croissance en Australie
Enfin, en Australie, la banque centrale a revu ce matin sa prévision de croissance du PIB pour 2013, à 2,75%, en évoquant le ralentissement des investissements dans les secteurs du minerai de fer, du charbon et du gaz naturel, ainsi que l'engagement du gouvernement à produire un excédent budgétaire l'an prochain

— ©2012-2016, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • EDFAcitivité: 10
  • ANF ImmobilierAcitivité: 7
  • Orange (ex-France Telecom)Acitivité: 7
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 7
  • ThalesAcitivité: 7
  • Air LiquideAcitivité: 5
  • CAC 40Acitivité: 5
Sujets à la une
  • Face au terrorisme, faire changer la peur de côté, dit Sarkozy 75
  • Allemagne / Eco : la croissance dépasse les attentes au second trimestre 19
  • Clinton réaffirme son opposition au traité transpacifique 14
  • Après les PNC français, Air France KLM se frotte aux pilotes néerlandais 13
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
Bourse Direct
Partenaires