»
»
»
Consultation

L'Union nationale des professions libérales à la rescousse du RSI

L'Union qui les représente estime que ce régime permet de répondre aux particularités des professionnels du secteur...

L'Union nationale des professions libérales à la rescousse du RSI
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que de plus en plus d'indépendants fustigent le mode de fonctionnement de leur régime social (RSI), l'Union nationale des professions libérales (Unapl) a, au contraire, rappelé son attachement à ce régime spécifique, dans un document adressé aux candidats à l'élection présidentielle...

Répondre aux "particularités d'une profession"

En outre, elle met en garde contre la solution simpliste qui consisterait à "intégrer les professionnels libéraux dans le régime général".

Si l'Unapl reconnaît que l'effort de modernisation du RSI doit se poursuivre, elle estime qu'il permet aussi, en contrepartie, "de répondre aux particularités des professionnels de ce secteur contrairement au régime général, dont par ailleurs les cotisations plus élevées alourdiraient leurs charges et les pénaliseraient".

Suppression ou remise à plat ?

Parmi les candidats à l'élection présidentielle, certains souhaitent le supprimer purement et simplement. C'est le cas du candidat de la droite et du centre, François Fillon, qui entend cependant garder un régime spécifique avec la création d'une "caisse de protection des indépendants", confiée à un seul organisme.

Le candidat socialiste, Benoît Hamon, souhaite aussi sa disparition au profit de la création d'un "statut social unique de l'actif", a-t-il récemment déclaré sur RMC et BFMTV.

La candidate du Front National, Marine Le Pen, plaide davantage pour "une remise à plat". "Le RSI a gravement contribué à la défaillance de nombreuses entreprises", a-t-elle déploré début janvier, au micro de Jean-Jacques Bourdin. Le président du mouvement 'En Marche', Emmanuel Macron a promis pour sa part de réformer le RSI en profondeur...

Un rapprochement hâtif

Pour mémoire, né en 2007, le RSI est le fruit d'un rapprochement entre la Caisse Nationale d'Assurance Maladie des Professions Indépendantes (CANAM), de l'Organisation Autonome Nationale de l'Industrie et du Commerce (ORGANIC) et de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse des Artisans (CANCAVA).

Cette fusion a engendré de nombreux bugs informatiques, créant des situations parfois insolites. Erreurs dans les calculs de cotisation et lenteur dans le traitement des dossiers ont souvent été décriées par les adhérents...

©2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

L'Union nationale des professions libérales à la rescousse du RSI

Partenaires de Boursier.com