L'OCDE abaisse ses prévisions de croissance mondiale

L'organisation internationale table désormais sur une évolution du PIB de +2,9% cette année et de +3,2% en 2017, contre respectivement +3,2% et +3,5% anticipé en juin dernier...

(Boursier.com) — Après le Fonds monétaire international, c'est au tour de l'OCDE de revoir en baisse ses perspectives de croissance mondiale. L'organisation table désormais sur une évolution du PIB de +2,9% cette année et de +3,2% en 2017, contre respectivement +3,2% et +3,5% anticipé en juin dernier.

Cette révision "s'explique par la dégradation des prévisions pour 2017 concernant de grandes économies avancées - le Royaume-Uni notamment - contrebalancée par l'amélioration progressive de l'activité des producteurs de matières premières d'économies émergentes de premier plan", fait valoir l'organisation...

Ralentissement au Royaume-Uni

Concernant la France, l'OCDE est un peu moins optimiste que le gouvernement. L'organisation vise une croissance de +1,3% en 2016 et 2017. Bercy a réaffirmé hier ses prévisions, à savoir un PIB à +1,5%.  Au Royaume-Uni, les incertitudes demeurent et la "croissance a (déjà) marqué le pas depuis la décision des Britanniques de quitter l'UE lors du référendum du 23 juin".

L'organisation table donc sur un PIB à +1,8% en 2016 puis à 1% en 2017. On notera enfin qu'en Italie, la reprise peine encore à s'installer avec une croissance attendue à +0,8% pour les deux années. Au final, en zone euro, la croissance atteindrait 1,5% cette année et 1,4 % en 2017.

Expansion modérée aux USA

Aux Etats-Unis, "où la forte progression de la consommation et de l'emploi est neutralisée par l'atonie de l'investissement, la croissance", le PIB connaîtrait une expansion modérée, à +1,4% cette année et à +2,1% en 2017, contre +1,8% et +2,2% anticipé en juin dernier.

La Banque centrale américaine doit justement dévoiler ses propres prévisions ce mercredi soir... Compte tenu de la faiblesse de la croissance, il est peu probable que la Fed procède dès cette semaine à un relèvement de ses taux directeurs, en dépit de la bonne santé du marché de l'emploi. Les traders interrogés par Reuters estimaient vendredi à 52% la probabilité d'un tour de vis plus tardif, en décembre...

Chine : rééquilibrage en cours

En Asie, l'appréciation du yen et la torpeur des échanges pesant sur les exportations ne devraient pas encourager le Japon à relever la tête. L'OCDE vise un PIB à 0,6% en 2016 et 0,7% en 2017. Pour sa part, la Chine "devrait continuer à faire face à des difficultés à mesure qu'elle rééquilibre son économie, se détournant d'une demande tirée par le secteur manufacturier au profit des biens de consommation et des services". L'organisation vise donc un PIB à 6,5% cette année et 6,2 % en 2017...

Pour relancer la croissance, l'OCDE appelle les Etats à mettre en oeuvre des politiques budgétaires et structurelles "pour réduire le recours excessif aux banques centrales et assurer des opportunités et la prospérité aux générations futures".

— ©2016, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • UbisoftAcitivité: 10
  • Innate PharmaAcitivité: 5
  • ParrotAcitivité: 5
  • SafranAcitivité: 5
  • SensorionAcitivité: 5
  • Societe GeneraleAcitivité: 5
  • ThalesAcitivité: 5
Sujets à la une
  • Banques : l'inquiétude monte encore d'un cran sur Deutsche Bank ! 23
  • Automobile : Renault-Nissan bientôt No1 mondial ? 7
  • Banques : coup de tabac sur le secteur 3
  • Le bras de fer sur le site Alstom de Belfort se prolonge 2
  • Tous les forums
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Binck
Partenaires