Accueil > Actualités » Economie » Consultation

L'éducation à la rescousse de la croissance !

Dans une étude, France Stratégie démontre qu'en améliorant le niveau de la France aux tests PISA, la croissance du PIB pourrait être rehaussée de 0,37 à 0,83 point par an entre 2050 et 2075...

L'éducation à la rescousse de la croissance !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — France Stratégie montre, dans une note d'analyse, qu'en améliorant le niveau de la France aux tests PISA, la croissance du PIB pourrait être rehaussée de 0,37 à 0,83 point par an entre 2050 et 2075.

L'éducation affecte la dynamique de la croissance en modifiant la productivité du facteur travail et en augmentant les capacités d'innovation de l'économie. Depuis le milieu des années 1980, les macroéconomistes essaient d'identifier son impact sur le progrès économique.

En s'appuyant sur les travaux de Hanushek et Woeßmann, France Stratégie souligne l'effet qu'aurait une amélioration du niveau d'éducation sur la croissance du PIB.

Des scores au niveau de l'Allemagne

Concrètement, en portant le score PISA de la France (programme de tests mis en place par l'OCDE en 2000 pour mesurer de façon harmonisée au niveau international l'acquis des élèves) au niveau de celui de l'Allemagne, le PIB Français serait augmenté de 24,7 milliards d'euros par an entre 2015 et 2075, soit un gain de 0,12 à 0,37 point sur la période.

Un deuxième scénario, plus ambitieux, montre qu'en obtenant les mêmes scores aux tests PISA que la Corée du Sud, le gain de PIB serait de 57,6 milliards d'euros par an, soit une augmentation de 0,28 à 0,83 point...

Réformes éducatives

Ces estimations doivent être considérées avec prudence car il reste délicat de quantifier l'impact causal de la qualité du capital humain sur la croissance... Il est également nécessaire d'identifier les réformes éducatives qui permettraient d'améliorer durablement et significativement les performances des élèves. Augmenter les ressources éducatives ne suffit pas en soi à améliorer les compétences des élèves.

"Les projets de réforme doivent faire la preuve, notamment expérimentale, de leur efficacité. C'est donc sur l'évaluation des politiques éducatives qu'il faut miser, en combinant études d'impact et calcul socio-économique, pour que la France tire (elle aussi) avantage de son "choc PISA", conclut l'étude.

©2016-2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

L'éducation à la rescousse de la croissance !