Energies renouvelables : l'Europe pourrait abandonner ses objectifs contraignants

(Boursier.com) — C'est un pavé dans la mare que lance ce mardi le 'Financial Times'... Le quotidien financier britannique affirme ainsi que la Commission européenne pourrait renoncer à fixer des objectifs obligatoires concernant la part des énergies renouvelables d'ici à 2030 ! En effet, les dirigeants européens sont de plus en plus inquiets de la hausse des coûts de l'énergie en Europe, qui plombent la compétitivité du continent, alors que d'autres zones, à commencer par les Etats-Unis, repartent de l'avant en exploitant massivement et à moindre coût des énergies fossiles comme les gaz de schiste et le charbon.
Contenter les grands groupes énergétiques ?
En plein débat sur l'exploitation ou non des gaz de schiste en Europe, les commissaires européens seraient très divisés sur les objectifs à fixer à horizon 2030 dans l'Union européenne. La Commission, qui doit présenter le 22 janvier prochain ces objectifs énergétiques et climatiques, envisagerait à ce stade d'adopter un compromis fixant à 27% la part des énergies renouvelables en 2030, mais cet objectif-cible ne serait pas contraignant, selon le 'FT'.

Règles plus strictes

Le quotidien souligne qu'une telle annonce satisferait les grands groupes énergétiques européens, mais déclencherait la colère des groupes défenseurs de l'environnement, et l'opposition de l'Allemagne, qui a fortement misé sur les renouvelables, et prévoit de renoncer au nucléaire... Plutôt que des engagements fermes sur un pourcentage donné d'énergies renouvelables, les Etats et leurs industriels seraient invités à respecter, fermement cette fois, des règles plus strictes concernant l'amélioration de leurs infrastructures énergétiques et de l'efficacité de leurs réseaux, notamment via des réseaux “intelligents” (gérés par ordinateur) et une meilleure interconnexion transfrontaliers entre les réseaux. Le projet envisagerait malgré tout de fixer un objectif 2030 ambitieux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, avec une baisse visée de 40% par rapport à 1990.
Energies renouvelables coûteuses pour les Etats ?
S'il était adopté, ce compromis s'éloignerait des précédents objectifs de la Commission, qui avaient un caractère contraignant et prévoyaient, à horizon 2020, une réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990, et une part de 20% pour les énergies renouvelables. En revanche, les objectifs techniques d'amélioration des réseaux étaient certes encouragés mais pas obligatoires. La nouvelle approche de la Commission serait donc plus pragmatique, et tiendrait compte du fait que la course aux énergies renouvelables, souvent subventionnée par les Etats membres, entraîne une forte hausse des coûts énergétiques en Europe, au détriment de la compétitivité des entreprises du Vieux continent.
 
Après la proposition de la Commission européenne attendue le 22 janvier, les chefs d'Etats de l'Union européenne auront le dernier mot : ce sera à eux de trouver un accord définitif sur les objectifs énergétiques de 2030 lors d'un sommet prévu en mars...

— ©2014, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • ArchosAcitivité: 10
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 7
  • AdomosAcitivité: 6
  • CAC 40Acitivité: 5
  • Artprice.comAcitivité: 4
  • GDF SUEZAcitivité: 4
  • DMS - Diagnostic Medical SystemsAcitivité: 3
Sujets à la une
  • Epargne : le livret A séduit de moins en moins 11
  • Rapport de l'IGF : l'Ordre national des pharmaciens riposte 69
  • La France, le plus gros payeur de dividendes en Europe ! 35
  • Cécile Duflot épingle François Hollande, "président de personne" 52
  • Tous les forums
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
  • Fortuneo : Banque en ligne moins chère
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
Cortal Consors
Partenaires