Accueil > Actualités » Economie » Consultation

Climat : les températures pourraient continuer de grimper avec le retrait US (Onu)

"C'est le scénario de plus noir et ce n'est probablement pas ce qui se produira", selon l'Organisation météorologique mondiale...

Climat : les températures pourraient continuer de grimper avec le retrait US (Onu)
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le retrait des Etats-Unis de l'Accord de Paris sur le climat pourrait entraîner une hausse des températures mondiales de 0,3 degré Celsius d'ici la fin du siècle dans le pire des cas... Cette estimation a été avancée par l'Organisation météorologique mondiale (OMM), au lendemain de l'officialisation du retrait des Etats-Unis de l'accord décroché en 2015.

"C'est le scénario de plus noir et ce n'est probablement pas ce qui se produira", a souligné Deon Terblanche, chef du département des études atmosphériques et de l'environnement de l'OMM. Il s'agit d'une estimation, parce que personne n'a fait tourner de modèle climatique simulant des conséquences prévisibles de la décision annoncée jeudi par Donald Trump.

"Déception majeure"

L'Accord de Paris vise à limiter le réchauffement climatique mondial à deux degrés maximum d'ici 2100, en misant notamment sur une réduction des émissions de dioxyde de carbone et autres gaz à effet de serre liés à la combustion des énergies fossiles. La décision de Donald Trump, annoncée jeudi soir, a déclenché un concert de critiques sur la scène internationale. Les Nations unies ont notamment évoqué "une déception majeure".

Le président américain a assuré que malgré ce retrait, que les Etats-Unis continueraient à être le pays le plus écologique du monde. Interrogé sur ce point, Deon Terblanche a répondu que l'annonce du chef de la Maison blanche était complexe et qu'il faudrait du temps pour l'analyser. "A un niveau personnel, on est préoccupé, en tant qu'organisation, on ne l'est pas tant que cela", a-t-il dit...

Gros problème

La porte-parole de l'OMM a souligné que les scientifiques américains étaient conscients du réchauffement climatique et qu'ils auraient pour lourde tâche d'influencer la décision politique.

"Au sein de l'administration Trump, il y a à l'évidence des membres importants qui ont dit tout à fait ouvertement que le changement climatique est réel, qu'il est en train de se produire et que c'est un gros problème qui ne disparaîtra pas même si nous l'ignorons" a déclaré Clare Nullis.

©2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Climat : les températures pourraient continuer de grimper avec le retrait US (Onu)