Brexit : Londres dans l'embarras après des indiscrétions

On peut y lire que Londres doit chercher à obtenir "le beurre et l'argent du beurre" lors du fameux Brexit, et que les Français seront "les plus difficiles"...

(Boursier.com) — Le gouvernement britannique a démenti mardi qu'un document photographié dans les mains d'une représentante du Parti conservateur corresponde à sa stratégie de négociation de la sortie du pays de l'Union européenne... Il faut dire que le contenu de ce feuillet manuscrit soulève des interrogations : on peut y lire que Londres doit chercher à obtenir "le beurre et l'argent du beurre" lors du fameux Brexit.

Il a été photographié sous le bras d'une conseillère de Mark Field, vice-président du parti au pouvoir, à la sortie d'une réunion à Downing Street, la résidence de la Première ministre, Theresa May.

Publié par plusieurs journaux mardi, il contient les notes suivantes: "Quel modèle ? Avoir le beurre et l'argent du beurre" et "Il est improbable qu'on nous propose le marché unique".

"Relativement simple"

Theresa May s'est engagée à lancer d'ici la fin du mois de mars la procédure formelle de rupture avec l'Union. Elle a confirmé qu'elle invoquerait d'ici fin mars 2017 l'article 50 relatif à la sortie de l'UE décidée le 23 juin par référendum, ce qui lancera deux ans de négociations...

Elle a également répété qu'il n'y aurait pas de deuxième référendum et s'est prononcée en faveur d'une sortie "en douceur et ordonnée", sans donner plus de détails.

"Ces notes personnelles n'appartiennent ni à un membre du gouvernement, ni à un conseiller spécial", a déclaré un porte-parole du gouvernement. "Elles ne reflètent pas la position du gouvernement concernant les négociations sur le Brexit." La photographie du document permet également de lire qu'un accord sur l'industrie manufacturière pourrait être "relativement simple" à conclure mais que l'équivalent dans le domaine des services serait plus difficile...

Les Français plus difficiles

Elles ajoutent que le gouvernement est "réfractaire" à l'idée d'accords "de transition" et évoquent la possibilité d'un compromis de type "Canada plus", en référence à l'accord commercial conclu le mois dernier entre le Canada et l'UE au terme de sept ans de négociations.

Le document avertit également que "les Français seront probablement les plus difficiles".

Le secrétaire d'Etat aux Entreprises, Greg Clark, a déclaré ne reconnaître aucune des idées figurant dans ces notes. "Cela m'a intéressé et amusé de les voir parce qu'elles ne reflètent aucune des conversations auxquelles j'ai participé à Downing Street", a-t-il déclaré à la BBC.

— ©2016, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • SoitecAcitivité: 10
  • CAC 40Acitivité: 8
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 8
  • Solocal GroupAcitivité: 8
  • Marie Brizard Wine and Spirits (ex-Belvedere)Acitivité: 6
  • AxaAcitivité: 4
  • Credit AgricoleAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Valls proposera un "revenu décent" à partir de 18 ans 35
  • Front contre la purge des dépenses publiques 56
  • Cazeneuve veut en faire autant en cinq mois qu'en cinq ans 17
  • Notre-Dame-des-Landes : la faisabilité d'une évacuation à l'étude ? 15
  • Tous les forums
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
  • Alvexo – L’excellence du trading en ligne
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Binck
Partenaires