Accueil > Actualités » Economie » Consultation

Banques : les bonus des patrons retrouvent du tonus !

C'est la fête...

Banques : les bonus des patrons retrouvent du tonus !

(Boursier.com) — Le regain de santé financière des groupes bancaires s'est traduit l'an dernier par une nette amélioration des rémunérations de leurs dirigeants... Ainsi, Jean-Laurent Bonnafé, PDG de BNP Paribas, reste en tête du palmarès 2013 que publie ce matin par le quotidien 'Les Echos', avec un revenu de 3,44 millions d'euros (dont 1,25 ME de part fixe et 2,19 ME de part variable), en hausse de 8,1% par rapport à 2012. Il est suivi de Frédéric Oudéa, de la Société Générale, qui a engrangé 2,71 ME (dont 1 ME en fixe et 1,71 ME en variable), en hausse de 8,5%. Jean Paul Chifflet (Crédit agricole SA) a été payé 2,14 ME (900.000 en fixe et 1,24 ME en variable), ce qui représente un bond global de près de 39% en un an (+38,8%). Laurent Mignon (Natixis) affiche un revenu de 1,76 ME (+14,8%) tandis que François Pérol s'est vu accorder 1,44 ME (dont 550.000 en fixe), une hausse de 29,4%.

Bonus en hausse

Dans l'ensemble, les salaires fixes de ces cinq grands patrons bancaires ont peu varié, mais ce sont leurs bonus qui ont nettement augmenté, car ils sont conditionnés à des critères d'amélioration des résultats des banques... Pour tous, les bonus ont été supérieurs à leurs revenus fixes, une situation qui devra être soumise à partir de cette année à l'accord des actionnaires, selon la nouvelle réglementation européenne.
 
En attendant, au titre de 2013, à la Société Générale, la rémunération variable attribuée à Frédéric Oudéa a grimpé de plus de 15% à 1,71 ME, tandis que le bénéfice net de la banque a été multiplié par 2,8 en 2013. La hausse la plus spectaculaire concerne la rémunération variable du directeur général de Casa, Jean-Paul Chifflet, qui a bondi de 137% à 1,24 ME. Une évolution qui accompagne le retour de Crédit agricole SA aux bénéfices, avec 5,1 milliards d'euros de résultat net part du groupe, après une perte historique de 3,98 MdsE en 2012. Enfin, chez BPCE et sa filiale Natixis, les bonus de François Pérol et Laurent Mignon au titre de 2013 grimpent respectivement de 58% et 31%...

©2014-2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Banques : les bonus des patrons retrouvent du tonus !