Air France : 98% des vols sont assurés aujourd'hui malgré la grève

Le personnel navigant commercial (PNC) de la compagnie française Air France est appelé à la grève à l'initiative de deux de ses principaux syndicats : SNPNC et Unsa-PNC. Une très large majorité des vols est cependant maintenue...

(Boursier.com) — Les hôtesses et stewards d'Air France seront en grève à partir de samedi et pour trois jours. Le mouvement a été lancé à l'initiative du SNPNC/FO, de l'Unsa-PNC et de trois organisations non représentatives (CFTC, SUD-Aérien, SNGAF).

Pour samedi, Air France précise dans un communiqué prévoir d'assurer 100% de ses vols long-courriers et 98% de ses vols moyen-courriers et domestiques

La compagnie ajoute que 29% des hôtesses et stewards seront en grève samedi. Air Francecommuniquera ce jour-là ses prévisions de trafic pour dimanche

"Bien pire que Transform"

Seul un syndicat (minoritaire) représentatif des personnels navigants commerciaux, l'UNAC, s'est prononcé en faveur du nouvel accord collectif proposé par la direction.

Pour les autres, cette proposition ne convient pas. "La direction propose à la signature un accord collectif de 4 ans bien pire que Transform" et "filialise une partie de l'activité PNC en mettant en place une compagnie Boost dont les PNC seront nos concurrents directs dans 4 ans", peut-on lire sur le site du SNPNC et l'UNSA-PNC.

"L'Intersyndicale PNC s'indigne et conteste le fondement de la ne´gociation impose´e aux PNC depuis quelques mois qui instaure une ve´ritable cure d'auste´rite´ avec des objectifs de gains de productivite´ inacceptables. Une cible de -40% a` -55% sur le cou^t du PNC est tout simplement inatteignable en interne et inacceptable en externe", poursuivent les syndicats.

La compagnie confirme sur son site qu'un préavis de grève a été déposé et précise qu'il est encore trop tôt pour connaître les conséquences de ce mouvement sur son programme de vols. AF a toutefois mis à disposition de ses clients des possibilités de report sans frais.

Trois scénarios

Quid de la suite ? Le syndicat UNAC, résume bien la situation. Trois possibilités s'ouvrent à la direction. La première, la plus simple mais la moins probable, verrait un deuxième syndicat représentatif se prononcer en faveur de l'accord, qui serait de fait validé. La seconde verrait la direction décider unilatéralement des conditions de travail et de rémunération qu'elle appliquera aux PNC d'Air France (un risque pour le syndicat).

Enfin, l'UNAC, bien que minoritaire, a la possibilité de faire valider l'accord par voie de référendum à l'ensemble des salariés concernés, grâce à la loi El Khomri. Le syndicat se dit toutefois partagé entre utiliser une possibilité de cette loi qu'il a combattu et le désir de voir un accord validé par et pour les PNC.

— ©2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 
Forums
Valeurs les plus actives
  • Artprice.comAcitivité: 10
  • CAC 40Acitivité: 10
  • EDFAcitivité: 10
  • Zodiac AerospaceAcitivité: 8
  • Solocal GroupAcitivité: 6
  • Air France KLMAcitivité: 4
  • Essilor InternationalAcitivité: 4
Sujets à la une
  • Fillon ou le desastre ? 67
  • Accuser Hollande, une "manoeuvre désespérée" de Fillon, dénonce Le Drian 28
  • Fillon n'est victime d'aucune machination, estime Hamon 35
  • Le Drian va annoncer son soutien à Macron, selon le quotidien Ouest-France 66
  • Tous les forums
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
  • Alvexo – L’excellence de la bourse en ligne
  • BINCK.FR - Broker bourse en ligne
Bourse Direct
Partenaires