»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/07/2019 à 16h45 Bouygues +0,67% 32,880€

Télécom : les analystes refont leurs comptes après la nouvelle offre de Bouygues

Télécom : les analystes refont leurs comptes après la nouvelle offre de Bouygues
Télécom : les analystes refont leurs comptes après la nouvelle offre de Bouygues
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — "Pas de panique !". Nomura exhorte les investisseurs au calme après l'offensive de Bouygues Telecom dans l'internet fixe hier, avec une offre triple (internet, téléphone fixe, télévision) à 19,99 euros, qui a fait couler beaucoup d'encre. "La nouvelle tarification peut paraître agressive, mais l'impact ne sera pas tellement important", explique l'analyste Frédéric Boulan, qui pense que la donne sur le marché ne changera pas beaucoup, car la plupart des clients de Bouygues Telecom n'économiseront pas grand-chose tandis que les autres ne seront pas plus attirés vers l'offre quadruple de l'opérateur (internet, téléphone fixe, télévision, mobile).

Mais alors pourquoi avoir lancé l'offensive ? Pour l'équipe de recherche de Nomura, l'agressivité dans l'offre et dans les annonces pourrait juste faire partie d'une stratégie de BT pour se positionner dans la vague de fusions acquisitions actuelle... Natixis parle aussi d'un "coup de pied" dans la fourmilière. "A première vue, nous pourrions penser que le groupe cherche à faire un coup, à déstabiliser le marché, à gagner à n'importe quel prix de la part de marché et, éventuellement, à alerter les pouvoirs publics sur l'avenir noir du secteur s'ils ne remettent pas un peu d'ordre", indique le courtier dans une note à ses clients ce matin. Il imaginait, comme d'autres de ses confrères, que la nouvelle offre s'appuierait sur la 4G, ce qui lui aurait permis de s'affranchir du dégroupage payé à Orange, dont le coût est conséquent...

Oddo pense également que l'impact de l'offre devrait "rester limité", et estime à ce titre que l'objectif cité par Martin Bouygues de conquérir 20% du marché à terme est trop optimiste... L'analyste est aussi "circonspect" sur le fait que l'offre générera des marges positives, lui qui a calculé un coût dépassant 16 euros par mois (dont 10 euros de dégroupage), pour un revenu hors TVA de l'ordre de 16 euros, sans hors forfait. Il s'attend en revanche à de nouvelles offres dans le courant de l'année, cette fois assises sur une véritable "rupture technologique" avec vraisemblablement un routeur qui permettrait d'être relié au réseau mobile et d'éviter le paiement du dégroupage, sur le modèle de celui fourni par Huawei à Vodafone en Allemagne.

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com