Accueil > Cours en direct » Actualités » Consultation
Cotation du 24/05/2017 à 15h37 Sanofi -0,11% 87,72€
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • SAN - FR0000120578
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Sanofi hors course sur Actelion, un mal pour un bien ?

Sanofi hors course sur Actelion, un mal pour un bien ?
Crédit photo © Actelion

(Boursier.com) — Après son échec sur Medivation, Sanofi est aussi en passe de se faire souffler Actelion. Le groupe suisse a annoncé hier son entrée en négociations exclusives avec Johnson & Johnson en vue d'une opération financière, quelques jours après avoir pourtant éconduit l'américain. Le marché est partagé entre cette nouvelle occasion manquée et la crainte de voir Sanofi surpayer la société de biotechnologie d'Allschwil.

Un rachat d'Actelion aurait permis au groupe français de répondre à une partie de la problématique de court terme, expliquait lundi l'analyste d'Invest Securities Martial Descoutures, c'est-à-dire relancer la dynamique du bénéfice par action en souffrance avec le recul de la franchise diabète. Pour autant, le spécialiste avait du mal à envisager une création de valeur avant 2021 sur la base des rumeurs de valorisation dépassant 30 milliards de francs pour la société suisse. Chez Barclays, Olivia Capra avait cherché lundi à se persuader que la transaction pouvait avoir du sens, en peinant à justifier les niveaux de valorisation atteints. "Peinant" est même un euphémisme car l'analyste valorise Actelion 145 CHF l'action, contre 215 CHF à Zurich hier soir et des offres de Sanofi et J&J qui dépasseraient 250 CHF.

Rien ne dit à ce stade que les discussions avec J&J aboutiront, mais on voit mal Sanofi faire voler en éclats sa discipline financière pour récupérer une société que certains analystes jugent intéressante mais pas aussi complémentaire des activités du français que d'autres dossiers potentiels.

©2016-2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Sanofi hors course sur Actelion, un mal pour un bien ?