»
»
»
Consultation
Cotation du 20/10/2017 à 17h38 PSA Groupe (ex-Peugeot) +0,15% 20,20€

Peugeot, rattrapé par le "dieselgate" en Bourse, tente de se défendre

Peugeot, rattrapé par le 'dieselgate' en Bourse, tente de se défendre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — PSA encourt 5 milliards d'euros d'amende pour tromperie sur les émissions polluantes de ses véhicules, soit 10% de la moyenne de son chiffre d'affaires des exercices 2013, 2014 et 2015. Ce calcul figure dans le procès-verbal d'infraction dressé par la DGCCRF, dont la teneur est révélée ce jour par 'Le Monde'.

Le document est l'élément central de l'instruction ouverte en France pour tromperie aggravée. Le PV précise que plus d'1,9 million de moteurs diesel de génération Euro 5 sont concernés.

Logiciel de triche

A l'inverse de Volkswagen qui a mis en place un logiciel de triche, PSA aurait adopté une stratégie de calibration frauduleuse, indique la DGCCRF, pour que le système de dépollution s'active surtout pendant les tests d'homologation. 'Le Monde' affirme que l'enquête souligne aussi que la génération suivante de moteurs est concernée par ce type de dispositif dépeint comme un calculateur de contrôle moteur.

Le journal indique encore que les tests menés par l'UTAC montrent que les neuf modèles PSA testés entrent dans les limites légales dans les conditions des tests d'homologation, c'est-à-dire à moteur froid, mais voient leurs émissions fortement augmenter lorsque la température du moteur se rapproche de l'utilisation réelle.

Pas de fraude, dit le constructeur

En réaction aux informations du quotidien, PSA Groupe a publié un communiqué précisant ne pas avoir été contacté par la justice à ce stade... Le constructeur s'indigne de la transmission d'informations à des tiers sans qu'il ait eu de son côté accès au dossier transmis par la DGCCRF au parquet, ce qui lui interdit jusqu'à présent de faire valoir ses arguments.

Le groupe automobile pourrait porter plainte pour violation du secret de l'instruction et des obligations de confidentialité des autorités. PSA réitère la position adoptée jusqu'ici : le groupe respecte les réglementations dans tous les pays où il opère et aucun logiciel ou dispositif de fraude n'équipe ses véhicules. Il rappelle en outre qu'il est le seul constructeur au monde à avoir mis en place une démarche de totale transparence sur les consommations et émissions de CO2 de ses modèles en usage réel qui sera étendue aux émissions de NOx d'ici la fin 2017. Les résultats des mesures sont disponibles sur les sites web de ses marques, conclut le groupe.

A la Bourse de Paris, la publication du dossier du 'Monde' a entraîné le titre en baisse de 3,14% à 18,02 euros en clôture. Côté broker, Exane est passé de "neutre" à "sous-performance" en ciblant un cours de 16,5 euros.

©2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Peugeot, rattrapé par le "dieselgate" en Bourse, tente de se défendre

Partenaires de Boursier.com