»
»
»
Consultation
Cotation du 21/09/2017 à 11h30 Ober -1,03% 12,46€
  • ALOBR - FR0010330613
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Ober : un deuxième trimestre difficile

Ober : un deuxième trimestre difficile
Crédit photo © Ober

(Boursier.com) — Le groupe Ober, spécialiste des solutions décoratives et techniques pour l'agencement intérieur, a réalisé un chiffre d'affaires de 9,54 ME au deuxième trimestre 2017, en repli de 8,9% sur un an glissant à taux de change courant et en baisse de 4,4% à change constant. En cumulé sur le 1er semestre, les facturations atteignent 19,45 ME, soit un recul de 4,9% (-2,1% à devise constante).

L'ensemble Ober Surfaces, réunissant depuis le début de l'exercice les marques Oberflex, Marotte, Staron et Pure Paper, a réalisé un chiffre d'affaires de 11,5 ME, soit 59 % du chiffre d'affaires consolidé au 30 juin 2017. Le deuxième trimestre a été marqué par de nombreux décalages de commandes impactant le chiffre d'affaires de la période. La fusion des équipes commerciales dans le cadre de la stratégie multimarques commence à porter ses fruits et se matérialise par une dynamique importante des prises de commandes depuis le mois de mai.

Stramiflex, 41 % du chiffre d'affaires consolidé au 30 juin 2017, a maintenu un rythme de forte croissance au deuxième trimestre. Sur l'ensemble du semestre, le chiffre d'affaires ressort à 8,0 ME, en progression de 13,6 % à taux de change constant par rapport au premier semestre 2016. Les ventes ont toutefois souffert d'un effet de change important (-0,6 ME) compte tenu de l'évolution défavorable de la parité du dinar tunisien par rapport à l'euro, en particulier au deuxième trimestre. En dépit de cet élément, les bonnes performances de Stramiflex soulignent la vigueur des équipes commerciales dans un marché tunisien favorablement orienté.

Les ventes d'Ober ont été ralenties en Europe compte tenu des importants reports de commandes sur le trimestre à venir. Au Maghreb, elles ont confirmé leur bonne dynamique. Dans les autres régions, Amériques, Asie et Moyen Orient principalement, elles ont montré des premiers signes de redressement au deuxième trimestre.

Compte tenu des perspectives commerciales favorables, Ober anticipe à court terme un retour à la croissance. Parallèlement, le groupe poursuit sa stratégie de développement autour d'un portefeuille de marques prestigieuses, riches et complémentaires afin de renforcer durablement sa création de valeur.

©2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Ober : un deuxième trimestre difficile

Partenaires de Boursier.com