Accueil > Cours en direct » Actualités » Consultation
Cotation du 29/05/2017 à 17h35 Michelin -0,78% 114,50€
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • ML - FR0000121261
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Michelin sous pression après l'avertissement de Continental ?

Michelin sous pression après l'avertissement de Continental ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C'est un coup de semonce pour l'industrie automobile, ou du moins pour les pneumaticiens : l'allemand Continental a averti hier soir qu'il n'atteindra pas ses objectifs 2016. Une annonce qui est intervenue deux jours avant la publication des résultats trimestriels du grand concurrent Michelin, ce qui aura des conséquences boursières sur le groupe clermontois.

480 ME d'Ebit en moins

Les ajustements de "Conti" ne sont pas catastrophiques, mais ils sont suffisamment importants pour jeter un froid. Le résultat opérationnel global dépassera 10,5% mais pas 11% comme prévu initialement, notamment parce que la division automobile ne respectera pas ses engagements de délivrer plus de 8,5% de marge opérationnelle (ce sera plutôt de l'ordre de 6,5%). Le chiffre d'affaires devrait malgré tout atteindre 41 milliards d'euros, conformément à ce qui était envisagé. Le groupe basé à Hanovre a justifié cette situation par trois raisons. D'abord, un accroissement des frais de R&D de 60 ME. Ensuite, le tremblement de terre intervenu dans la région de Kumamoto, au Japon, fin août, qui a empêché un fournisseur de microcontrôleurs d'alimenter normalement l'industriel allemand, conduisant à une perte de chiffre d'affaires. Mais l'essentiel de l'avertissement provient de l'impact de garanties contractées par deux filiales (intérieurs et Châssis & Sécurité) entre 2004 et 2010 ainsi que des dépenses liées à des enquêtes antitrust pendantes, qui ensemble pèseront 390 ME sur les résultats 2016. En ajoutant les autres éléments, le résultat opérationnel sera amputé de 480 ME.

Continental assure que les événements qui ont conduit à l'abaissement des prévisions sont isolés et non liés et que les choses vont rapidement rentrer dans l'ordre. Les analystes vont s'employer à déterminer si ces incidents sont propres au groupe ou s'ils sont susceptibles d'être extrapolés à Michelin. En première lecture, les soucis de Continental semblent avant tout internes, ce qui est plutôt de bon augure pour Michelin dont les trimestriels sont attendus mercredi 20 octobre.

©2016-2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Michelin sous pression après l'avertissement de Continental ?