»
»
»
Consultation
Cotation du 14/08/2017 à 17h35 Areva 0,00% 4,50€
  • AREVA - FR0011027143
  •   SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Fini le retard pour l'EPR Areva d'Olkiluoto ?

Fini le retard pour l'EPR Areva d'Olkiluoto ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'énergéticien finlandais TVO a bon espoir de mettre en production l'EPR d'Olkiluoto 3 fin 2018, conformément au calendrier mis à jour à de multiples reprises, puisque le chantier a pris dix ans de retard. Nous prévoyons d'être pleinement opérationnels d'ici la fin de l'an prochain, a déclaré le directeur du projet, Jouni Silvennoinen, lors d'un entretien accordé à Reuters. A ce stade, aucun surcoût additionnel ne devrait nécessiter de nouveaux financements, a-t-il ajouter. Areva et Siemens, qui ont vendu l'EPR à TVO, avaient estimé voilà cinq ans que l'installation coûterait 8,5 milliards d'euros au lieu des 3,2 MdsE, sans compter l'épais contentieux qui l'entoure et qui pourrait se traduire par plusieurs milliards d'euros de dédommagements.

La patate chaude

L'EPR d'Olkiluoto, le premier réacteur de nouvelle génération à avoir été vendu par Areva, est allé de déboires en déboires, les contractants s'accusant mutuellement d'avoir causé cet incroyable retard. Fin 2016, la Chambre de commerce internationale, saisie pour trancher le litige, avait rendu un arbitrage partiel plutôt favorable à TVO, mais sans entrer dans le détail des chiffres ni dans les responsabilités de fond. Selon des documents publiés en 2016, Areva et Siemens réclamaient 3,52 MdsE à TVO tandis que le finlandais estimait son préjudice à 2,6 MdsE. Les enjeux sont si importants qu'EDF, qui va récupérer prochainement Areva NP, a exigé et obtenu d'être totalement immunisé contre le risque Olkiluoto 3. C'est l'Etat français qui portera la responsabilité, puisque le projet et ses conséquences resteront logés dans Areva SA, la coquille qui sera conservée après la scission du groupe nucléaire entre EDF et la nouvelle entité regroupant les actifs liés au cycle du combustible nucléaire, notamment l'enrichissement, le retraitement et les mines.

©2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Fini le retard pour l'EPR Areva d'Olkiluoto ?

Partenaires de Boursier.com