»
»
»
Consultation
Cotation du 18/08/2017 à 17h35 Engie (EX GDF SUEZ) -0,35% 14,15€
  • ENGI - FR0010208488
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Engie : le projet de réorganisation prévoit la suppression nette de 504 postes

Engie : le projet de réorganisation prévoit la suppression nette de 504 postes

(Boursier.com) — Engie met en oeuvre une nouvelle étape de sa transformation. Après la mise en place d'une organisation au 1er janvier 2016 qui a conduit au renforcement opérationnel de ses 'business units' géographiques, le groupe poursuit la décentralisation de son organisation, "pour gagner en agilité et en proximité avec ses clients".

Engie redéfinit les missions et la taille de son siège. Aujourd'hui réparti sur trois sites, le projet prévoit une bi-localisation de son siège à Paris et Bruxelles et la fermeture du siège à Londres. Ce projet de réorganisation prévoit la suppression nette de 504 postes, dont 312 en France, 116 en Belgique et 76 au Royaume-Uni.

Engie a remis hier aux instances représentatives du personnel ce projet d'organisation de son siège dont la mise en place s'étalera jusqu'en 2019. Il ne conduira à aucun licenciement et reposera sur le principe du volontariat.

Engie précise avoir, depuis plusieurs mois, "associé les salariés et les représentants du personnel à ce projet". Le groupe a construit "un dispositif d'accompagnement individuel" :
- Un plan de départ à la retraite conforme à l'accord d'entreprise signé à l'unanimité par les organisations syndicales ;
- Un programme favorisant la mobilité interne et la formation pour les salariés du siège ;
- Un plan de départs volontaires.

Engie, qui emploie 153.000 personnes dans le monde, prévoit de recruter 12.000 salariés en 2017. En France, le groupe emploie plus de 70.000 personnes et prévoit de recruter 4.000 personnes en CDI cette année.

©2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Engie : le projet de réorganisation prévoit la suppression nette de 504 postes

Partenaires de Boursier.com