Accueil > Cours en direct » Actualités » Consultation
Cotation du 23/06/2017 à 17h35 EDF -0,84% 10,04€
  • EDF - FR0010242511
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

EDF : cinq nouveaux réacteurs nucléaires arrêtés, 21 au total...

EDF : cinq nouveaux réacteurs nucléaires arrêtés, 21 au total...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a confirmé mardi avoir demandé l'arrêt "sous trois mois" de 5 réacteurs nucléaires supplémentaires exploités par EDF, afin de procéder à des vérifications sur les générateurs de vapeur. L'information, révélée par le site d'information 'challenges.fr', a brièvement fait chuter le cours de l'action EDF dans l'après-midi. Le titre a cependant terminé en hausse de 2,2% après une mise au point rassurante de l'électricien public sur sa production électrique.

Les objectifs de production sont confirmés pour 2016 et 2017

EDF a ainsi confirmé ses objectifs 2016 de production d'électricité d'origine nucléaire, en dépit de l'arrêt des cinq réacteurs supplémentaires (Civaux -réacteur 1-, Fessenheim -réacteur 1-, Gravelines -réacteur 4- et Tricastin -réacteurs 2 et 4-). Un porte-parole d'EDF, interrogé par l'agence 'Reuters', a également confirmé les objectifs de production 2017.

Le 22 septembre dernier, EDF avait révisé à la baisse sa prévision de production nucléaire pour 2016, entraînant une réaction négative en Bourse. Son objectif pour cette année est désormais fixé à 380-390 térawattheures (TWh), en baisse de 9% par rapport à 2015. Le groupe avait aussi revu en baisse son objectif d'Ebitda (excédent brut d'exploitation) pour 2016 "à 16,3-16,6 milliards d'euros contre 16,3-16,8 milliards précédemment".

Les nouvelles analyses demandées par l'ASN concernent, comme les précédentes, les fonds des générateurs de vapeur. Ces derniers présentent des zones de concentration importante en carbone, un facteur qui pourrait fragiliser l'acier des générateurs. Ces opérations de vérification ont été lancées dans le cadre de l'enquête sur des anomalies similaires détectées sur la cuve de l'EPR de Flamanville (Manche), produite par l'usine d'Areva au Creusot (Saône-et-Loire). Cette usine fait l'objet d'un audit approfondi depuis des mois par les experts du groupe nucléaires et d'EDF.

21 des 58 réacteurs nucléaires français désormais à l'arrêt

L'arrêt programmé des 5 nouveaux réacteurs porte de 18 à 23 le nombre de réacteurs concernés jusqu'ici par la mise en garde de l'ASN : 6 d'entre eux ont déjà été inspectés et ont pu redémarrer avec l'accord de l'autorité du nucléaire, tandis que 7 autres sont en cours d'inspection et en attente de redémarrage. Les 5 suivants seront donc arrêtés d'ici à trois mois, selon les dernières directives de l'ASN.

Si l'on ajoute les réacteurs à l'arrêt pour des opérations de maintenance classique, ce sont actuellement 21 réacteurs d'EDF qui ne produisent pas d'électricité sur les 58 réacteurs qu'exploite l'électricien dans ses 19 centrales françaises. EDF affirme cependant qu'il n'y a pas de risque de pénurie d'électricité pour cet hiver.

©2016-2017, Boursier.com

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

EDF : cinq nouveaux réacteurs nucléaires arrêtés, 21 au total...