Dassault Aviation
AM - FR0000121725 - Aéronautique Espace Armement  | Ajouter à ma liste  | Ajouter à mon portefeuille
Cotation du 22/12/2014 à 17h35
€ 1 064,00 -0,71%
Volume : 78
Ouverture : 1 079,00 Capitalisation : 10,77 Md€
+Haut : 1 079,00 Coupon : 8,90 (21/05/14)
+Bas : 1 051,05 Rendement* : 0,84%

Achetez / Vendez chez : Cortal ConsorsFortuneo

Améliorez vos rendements avec :

Mon compteJe suis déjà client

DécouvrirJe souhaite recevoir une documentation gratuite

Dassault Aviation : au mois 6 mois de retard sur les drones promis à l'armée française ?

(Boursier.com) — Le projet de drones de Dassault Aviation aurait du mal à décoller... Selon 'Les Echos' du jour, des problèmes techniques auraient ainsi fait prendre au moins 6 mois de retard à ce programme d'avion sans pilote, basé sur une association entre Dassault et le groupe israélien Israël Aerospace Industries (IAI).

Dérivé du Heron TP d'IAI, cet appareil devait initialement entrer en service au premier semestre 2014 dans l'armée française, en remplacement des Harfang d'EADS. Le nouveau drone est prévu pour durer jusqu'à la mise en service, vers 2020, du drone franco-britannique de nouvelle génération.

Mais, selon des sources concordantes citées par le quotidien économique, les travaux se heurtent à des soucis techniques, liés principalement à la transmission des images par satellites... Du coup, la signature du contrat avec la Direction générale de l'armement (DGA), prévue initialement en avril, ne serait plus attendue avant l'automne, pour une livraison au mieux fin 2014 des 7 exemplaires prévus.

En discussion depuis deux ans et choisi en juillet 2011 par le ministre de la Défense Gérard Longuet, ce projet de drone franco-israélien se heurte depuis le début à des critiques politiques et militaires. En effet, l'état-major de l'armée de l'air et les troupes françaises en Afghanistan s'étaient prononcés en faveur d'un appareil rival, le Reaper de l'américain General Atomics, jugé plus adapté et moins cher...

Fin novembre 2011, le financement du projet a fait l'objet d'une passe d'armes au Parlement. Le Sénat a réduit les crédits alloués, en estimant que le ministère avait fait un choix "financièrement désavantageux, militairement contestable et industriellement hasardeux" en choisissant le Heron TP face au Reaper. Mais l'Assemblée Nationale, qui s'était rangée au choix de Gérard Longuet, a finalement rétabli les 300 Millions d'Euros de crédits prévus...

— ©2012-2014, Boursier.com

FR0000121725

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 

Actualités Dassault Aviation

Sur L'Argent & Vous
Forums
Valeurs les plus actives
  • CAC 40Acitivité: 10
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 10
  • Sequana (regroupées)Acitivité: 8
  • SoitecAcitivité: 5
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 4
  • AuplataAcitivité: 4
  • BelvedereAcitivité: 3
Sujets à la une
  • Un automobiliste fauche 11 personnes à Dijon 83
  • La chaîne iTELE supprime son émission de débat avec Eric Zemmour 160
  • Les salaires réels en hausse de 1,8% sur un an en Allemagne 10
  • Le chef du gouvernement grec propose des législatives anticipées 4
  • Tous les forums
  • Fortuneo : la Bourse à des tarifs avantageux.
  • Hiscox, expert de l’assurance professionnelle
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Fortuneo
Partenaires