ArcelorMittal
MT - US03938L1044  | Ajouter à ma liste
Cotation du 24/07/2014 à 21h59
$ 15,080 +1,00%
Volume : 2 976 794
Ouverture : 15,150 Capitalisation : 23,54 Md$
+Haut : 15,170 Coupon : 0,20 (12/05/14)
+Bas : 15,030 Rendement* : 1,33%

Achetez / Vendez chez : Cortal ConsorsFortuneo

Améliorez vos rendements avec :

Mon compteJe suis déjà client

DécouvrirJe souhaite recevoir une documentation gratuite

ArcelorMittal : appel à la grève en Europe le 7 décembre

(Boursier.com) — La Fédération Européenne des Métallurgistes (FEM) a appelé hier les salariés d'ArcelorMittal et de ses sous-traitants à un mouvement de grève le 7 décembre prochain sur tous les sites du groupe, "pour s'opposer aux fermetures d'outils, aux plans de restructurations et aux suppressions d'emplois qui, à terme, menacent la viabilité du 1er sidérurgiste européen".

L'organisation, qui regroupe notamment en France FO, la CGT, la CFDT et la CFE-CGC, critique une "gestion industrielle désastreuse", destructrice d'emploi, l'absence d'investissements stratégiques, une "gestion aberrante des compétences et des qualifications" et des décisions "prises unilatéralement sans concertation avec les instances de représentation du personnel". La FEM réclame "l'élaboration d'un projet industriel porteur", "l'élaboration d'une politique ambitieuse de maintien et développement des compétences et du capital humain", le respect des engagements et des accords pris depuis la fusion de 2006, le respect des droits à l'information et à la consultation au niveau national et européen et l'utilisation des périodes de baisse de production pour investir dans la formation des salariés, la rénovation et la modernisation des outils.

L'aciériste a jugé "inacceptable" cet appel à la grève, compte-tenu de la situation économique régionale. "Il serait beaucoup plus dangereux pour la pérennité d'ArcelorMittal en Europe d'ignorer cette réalité économique et de continuer à produire de l'acier que nous ne pouvons pas vendre", a-t-il indiqué, en rappelant que la demande d'acier sur le vieux continent était actuellement proche de 75 % de ce qu'elle était avant la crise.

La semaine dernière, le groupe avait annoncé que le haut-fourneau P6 de l'aciérie de Florange, en France, ne redémarrera pas en janvier comme cela était prévu. Il ne sera rallumé au mieux qu'à la fin du premier trimestre 2012. Il avait été stoppé le 4 octobre dernier, l'aciériste évoquant un ralentissement "saisonnier" et des fluctuations de la demande en Europe pour justifier cette décision "temporaire". Mi-octobre, ArcelorMittal avait programmé la fermeture de la phase à chaud du bassin de Liège, en Belgique, du fait d'un manque de compétitivité "dans un contexte de surcapacités dues au ralentissement de la demande en Europe". En Espagne, deux sites ont été fermés pour la fin de l'année, avec recours au chômage partiel.

— ©2011-2014, Boursier.com

US03938L1044

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit? Connectez-vous!

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes!

 

Actualités ArcelorMittal

Forums
Valeurs les plus actives
  • Alcatel-LucentAcitivité: 10
  • CGG (ex-CGGVeritas)Acitivité: 8
  • ArchosAcitivité: 7
  • CAC 40Acitivité: 7
  • Airbus Group (ex-EADS)Acitivité: 5
  • GaussinAcitivité: 5
  • Groupe PartoucheAcitivité: 5
Sujets à la une
  • BNP Paribas condamnée par la justice américaine pour fraude aux aides 5
  • Paris privilégie l'accident pour l'avion d'Air Algérie 6
  • France : trois régions captent la moitié des dépenses touristiques 2
  • Technicolor : "en bonne voie pour dépasser notre objectif de génération de flux de trésorerie" (F. Rose) 2
  • Tous les forums
  • Cortal Consors, pionnier de la Bourse en ligne
  • BINCK.FR - Expert de la bourse en ligne
  • Fortuneo : Banque en ligne moins chère
  • Abonnez-vous gratuitement aux publications et services BNP Paribas Produits de Bourse !
  • Bourse Direct - Le leader de la bourse en ligne
Cortal Consors
Partenaires